Doctorant·es & post-doctorant·es

La MSHE accueille des doctorants et des doctorantes dont la thèse nécessite les infrastructures et compétences de la MSHE et dont le sujet s'inscrit dans les thématiques de l'UAR et un objectif d'interdisciplinarité.
Elle accueille également des post-doctorants et post-doctorantes recruté·e·s sur les projets de recherche développés dans le cadre de ses thématiques scientifiques.

Doctorants et doctorantes actuellement accueilli·es

Augustine Naudion
Augustine Naudion

Augustine Naudion prépare une thèse en psychologie cognitive de l'éducation (école doctorale ES), sous la direction de Marie Mazerolle et Denis Pasco, intitulée « Identifier l’impact du contexte d’apprentissage sur la capacité à résoudre des problèmes en groupe en lycée professionnel ». Elle bénéficie d’un financement du Secrétariat général pour l'investissement (SGPI) pour trois ans à compter du 1er janvier 2024. Sa thèse s’inscrit le projet de recherche « NEXT - Numérique Educatif : eXpérimenter pour Transformer les apprentissages ». Augustine est administrativement rattachée au laboratoire LINC.

Contact :
Alexis Ridou
Alexis Ridou

Alexis Ridou prépare une thèse en sciences de l’éducation et de la formation (école doctorale LECLA), sous la direction de Denis Pasco, intitulée « Impact de la vidéo 360 degrés en réalité virtuelle sur le développement des capacités réflexives des étudiants.es-enseignants.es ». Il bénéficie d’un financement de la Région Bourgogne-Franche-Comté pour trois ans à compter du 1er octobre 2023. Sa thèse s’inscrit le projet de recherche « NEXT - Numérique Educatif : eXpérimenter pour Transformer les apprentissages ». Alexis Ridou est administrativement rattaché au laboratoire ELLIADD.

Contact :
Maximilien Metaireau
Maximilien Metaireau

Maximilien Metaireau prépare une thèse en psychologie cognitive (école doctorale environnement-santé), sous la direction de Mathieu Lesourd, intitulée « Rôle du cortex occipito-temporal latéral (LOTC) dans la compréhension et la production d’actions transitives dans un contexte social ». Il bénéficie d’un financement ANR à partir du 1er novembre 2022 pour 3 ans. Sa thèse s’inscrit dans le projet « REPRESACT - Étude des bases neurocognitives des représentations associées à l’actions ». Maximilien Metaireau est administrativement rattaché au Laboratoire de recherches intégratives en neurosciences et psychologie cognitive (LINC).

Contact :
Steeven Chaloyard
Steeven Chaloyard

Steeven Chaloyard prépare une thèse en psychologie cognitive (école doctorale Environnement - Santé), sous la direction de François Maquestiaux, intitulée « Déploiement de l'attention entre traitements cognitifs concurrents : effets de la préparation et préférences individuelles ». Sa recherche s'inscrit dans le programme « PreP - Automaticité en double tâche au long de la vie : la rapidité compte, mais la préparation prime » et bénéficie d'un financement de l'ANR à compter du 1er octobre 2022 pour une durée de trois ans. Steeven Chaloyard est administrativement rattaché au Laboratoire de recherches intégratives en neurosciences et psychologie cognitive (LINC).

Contact :
Margaux Martin
Margaux Martin

Margaux Martin prépare une thèse en psychologie cognitive et sociale (école doctorale Environnement - Santé), sous la direction de Emmanuel Haffen et la co-direction de Marie Mazerolle, intitulée « Régulation sociale de l'apprentissage : identifier et réduire l'impact du milieu socio-culturel dans les apprentissages chez l'enfant ». Elle bénéficie d’un financement de la Fondation de France pour trois ans à compter du 1er novembre 2022. Sa recherche s’inscrit dans le programme « Déterminants sociaux de l'apprentissage ». Margaux Martin est administrativement rattachée au Laboratoire de recherches intégratives en neurosciences et psychologie cognitive (LINC).

Contact :
Benjamin Guérin
Benjamin Guérin

Benjamin Guérin prépare une thèse en philosophie (école doctorale SEPT), sous la direction de Sarah Carvallo et Régis Aubry, intitulée « La détresse existentielle : une philosophie existentielle dans l’environnement des soins palliatifs ». Il bénéficie d’un financement de la Région Bourgogne-Franche-Comté pour trois ans à compter du 1er octobre 2022. Sa recherche s’inscrit dans l'action « Humanités médicales ». Benjamin Guérin est administrativement rattaché au laboratoire Logiques de l'Agir.

Contact :
Johan Achard
Johan Achard

Johan Achard prépare une thèse en psychologie cognitive (école doctorale environnement-santé), sous la direction de Mathieu Servant et Thibault Gajdos, intitulée « Vers une théorie intégrée de la prise de décision et de l'action : Étude du rôle des processus moteurs dans la décision ». Il est financé par le Programme ERC (European Research Council) Starting Grants, à compter du 1er octobre 2022. Sa recherche s’inscrit dans l’action « TIDA - Théorie intégrée de la prise de décision et de l’action ». Johan Achard est administrativement rattaché au Laboratoire de recherches intégratives en neurosciences et psychologie cognitive (LINC).

Contact :
Quentin Arnoud
Quentin Arnoud

Quentin Arnoud prépare une thèse en littérature française contemporaine portant sur l'œuvre de l'écrivain Jean-Paul Goux, sous la direction de Pascal Lécroart. Il bénéficie d'un financement du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, pour une durée de trois ans à compter du 1er septembre 2022. Sa thèse est en relation avec le thème de recherche Transferts et circulations. Quentin est administrativement rattaché au laboratoire ELLIADD, école doctorale LECLA

Contact :
Océane Gusching
Océane Gusching

Océane Gusching prépare une thèse en philosophie (école doctorale SEPT), sous la direction de Sarah Carvallo et François Vernotte, intitulée « La fabrique du temps. Réalisme pragmatique et pluralisme scientifique ». Elle bénéficie d’un co-financement de la Région Bourgogne-Franche-Comté et du réseau First-TF, pour trois ans à compter du 1er octobre 2021. Sa recherche s’inscrit dans l’action « FabTemps - La fabrique du temps. Réalisme pragmatique et pluralisme scientifique ». Océane Gusching est administrativement rattachée au laboratoire Logiques de l'agir.

Contact :
Edouard Dendauw
Edouard Dendauw

Edouard Dendauw prépare une thèse en psychologie cognitive (école doctorale environnement-santé), sous la direction de Mathieu Servant et Djamila Bennabi, intitulée « decision-making and motor control in healthy and clinical populations ». Il bénéficie d’un financement ISITE-BFC pour trois ans à compter du 1er octobre 2021. Sa recherche s’inscrit dans l’action « TIDA - Théorie intégrée de la prise de décision et de l’action ». Edouard Dendauw est administrativement rattaché au Laboratoire de Recherches Intégratives en Neurosciences et Psychologie Cognitive de l'UFC.

Contact :
Lucas Rotolo
Lucas Rotolo

Lucas Rotolo prépare une thèse en psychologie cognitive (école doctorale SEPT), sous la direction de François Maquestiaux, intitulée « Vieillissement cérébral et automaticité : développement de la théorie ORCA ». Il bénéficie d’un financement de la Région Bourgogne-Franche-Comté pour trois ans à compter du 1er novembre 2020. Sa recherche s’inscrit dans la continuité de l’action FOCAL - Focalisation et allocation de l’attention dans un monde de distractions : étude des mécanismes cognitifs fondamentaux. Lucas Rotolo est administrativement rattaché au Laboratoire de psychologie de l’UFC.

Contact :
Rémi Dorgnier
Rémi Dorgnier

Rémi Dorgnier prépare une thèse en psychologie (école doctorale SEPT), sous la direction de François Maquestiaux et Marie Mazerolle, intitulée « Soutenir l’apprentissage des enfants à l’école primaire : études expérimentales et application pédagogique ». Il bénéficie d’un financement de la Région Bourgogne-Franche-Comté pour trois ans à compter du 1er octobre 2020. Sa thèse s’inscrit dans le projet « NEXT ». Rémi Dorgnier est administrativement rattaché au Laboratoire de psychologie de l’UFC. Rémi Dorgnier a été lauréat de la finale régionale du concours 2023 « Ma thèse en 180 secondes ».

Contact :
Diana Salmi
Diana Salmi

Diana Salmi prépare une thèse en psychologie (école doctorale SEPT), sous la direction de Michel Boutanquoi, intitulée « Vulnérabilité et protection de l'enfance : l'enjeu de la participation des familles et des jeunes ». Elle bénéficie d'un contrat doctoral d'une durée de 3 ans, à compter du 7 décembre 2019. Sa thèse s'inscrit dans l'action « Vulnérabilité des familles et des enfants en protection de l’enfance ». Diana Salmi est administrativement rattachée au Laboratoire de psychologie de l'UFC.

Contact :

Précédents contrats doctoraux

Aurélie Chopard-Dit-Jean
Aurélie Chopard-Dit-Jean

Aurélie Chopard-Dit-Jean a soutenu le 14 décembre 2022 une thèse en psychologie sous la direction de Magalie Bonnet (université de Franche-Comté) et Dario Spini (université de Lausanne), intitulée « Parler de la mort en établissements médico-sociaux (EMS) et en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) : vers une compréhension psychologique du rapport à la vie et à la mort des résident.e.s ». Elle a bénéficié d'un financement de la Région Franche-Comté (octobre 2016 à septembre 2019). Sa recherche s'inscrit dans l'action DESAge (Demandes d'euthanasie et de suicide assisté chez les personnes âgées vivant en établissement d'hébergement).

Nastasya Winckel
Nastasya Winckel

Nastasya Winckel a soutenu une thèse le 12 décembre 2022 en économie et géographie (école doctorale SEPT) sous la direction de Nathalie Kroichvili, intitulée « Le Nord Franche-Comté, un territoire industriel en cours de revitalisation ? Analyse de la spécificité des dynamiques territoriales dans les territoires d’industrialisation ancienne ». Elle a bénéficié d’un financement de la Région Bourgogne Franche-Comté. Sa recherche s'inscrit dans l'action « ORTEP Revitalisation - Observer, analyser et accompagner la revitalisation territorial » portée par la MSHE Ledoux. Nastasya Winckel a été lauréate du prix de thèse 2022 de la Fédération des MSH de Bourgogne et de Franche-Comté.

Alexis Leprince
Alexis Leprince

Alexis Leprince a soutenu le 10 décembre 2022 une thèse en langue et littérature françaises (école doctorale LECLA) sous la direction de Pascal Lécroart (UBFC) et Anne-Françoise Benhamou (ENS), intitulée « Jean-Luc Lagarce entre scène et texte : genèse d’un auteur dramatique ». Il a bénéficié d'un financement de la Région Franche-Comté (2015-2018). Sa recherche a été réalisée dans le cadre du projet NEVAA (action « FANUM »).

Aglaé Navarre
Aglaé Navarre

Aglaé Navarre a soutenu le 4 novembre 2022 une thèse en psychologie cognitive (école doctorale SEPT), sous la direction de André Didierjean et Cyril Thomas, intitulée « Étude de l'effet d'ancrage appliqué au domaine judiciaire ». Elle a bénéficié d’un financement de la Région Bourgogne-Franche-Comté, d’octobre 2019 à octobre 2022. Sa thèse s’inscrit dans l’action « Étude des biais cognitifs dans la prise de décision judiciaire ». Aglaé Navarre a été lauréate de la finale régionale du concours 2021 « Ma thèse en 180 secondes ».

Contact :
Valentin Chevassu
Valentin Chevassu

Valentin Chevassu a soutenu le 7 janvier 2021 une thèse en archéologie, sous la direction d’Émilie Gauthier et de Pierre Nouvel, intitulée « Peuplement, paysages et pouvoirs médiévaux en contexte de moyenne montagne : les cas du sud Morvan et du Jura central ». Il a bénéficié d'un contrat doctoral (école doctorale SEPT) financé par l'UFC d'octobre 2015 à septembre 2018. Sa thèse s'inscrit dans l'action « Approche pluridisciplinaire du peuplement pré-/protohistorique et historique du Jura et du Morvan ». Valentin Chevassu a été lauréat du prix de thèse 2021 de la Fédération des MSH de Bourgogne et de Franche-Comté.

Contact :
Inès Pactat
Inès Pactat

Inès Pactat a soutenu une thèse en archéologie et archéométrie (école doctorale SEPT) le 3 septembre 2020 : « L'activité verrière en France du VIIIe au XIe siècle. Résilience et mutations d'une production artisanale ». Elle a bénéficié d'un financement de la Région Franche-Comté de 2012 à 2015. Dirigée par François Favory, puis Philippe Barral, et co-dirigée par Danièle Foy, la thèse s'inscrit dans l'action « ArchaeDyn ». Inès Pactat a été lauréate du prix de thèse 2020 de la Fédération des MSH de Bourgogne et de Franche-Comté.

Contact :
Albane Rossi
Albane Rossi

Albane Rossi a soutenu une thèse en archéologie le 19 décembre 2018, intitulée « Un espace rural en pays d’openfield : appropriation et occupation du sol à Blandy-les-Tours (Seine-et-Marne), du XVIe au XIXe siècle » sous la direction de François Favory. Il s'agissait, d'une part, d'essayer de comprendre certaines des modalités de construction du territoire blandynois et d'autre part, de mettre en évidence d'éventuelles évolutions (permanences ou mutations) dans l'occupation et l'appropriation du sol. Albane Rossi a bénéficié d'un contrat doctoral financé par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (2011-2014). Sa recherche s'inscrit dans l'action « ArchaeDyn ».
Albane Rossi est lauréate du prix de thèse 2019 de la Fédération des MSH de Bourgogne et de Franche-Comté.

Contact :
Nicolas Simoncini
Nicolas Simoncini

Nicolas Simoncini a soutenu le 3 décembre 2018, une thèse en histoire, intitulée « Histoire de la recherche sur les piles à combustible en France des années soixante aux années quatre-vingt », sous la direction de Robert Belot et Fabienne Picard (professeurs à l'UTBM, laboratoire IRTES-RECITS). Nicolas Simoncini a été allocataire du ministère de la Défense. Sa thèse s'est inscrite dans l'action « ORTEP Revitalisation  ».

Contact :
Aurore Dupin
Aurore Dupin

Aurore Dupin a soutenu une thèse en archéologie le 18 septembre 2018 intitulée « Caractérisation du charbonnage moderne et contemporain bisontin (Franche-Comté, France) et de son impact sur les peuplements forestiers. Le cas de la forêt de Chailluz », sous la direction d’Émilie Gauthier. Il s'agissait de caractériser les modalités d'exploitation du bois avant et après le minimum forestier de 1830, et plus particulièrement les stratégies d'acquisition du bois de construction et du bois destiné à la sidérurgie. Dans cette optique, deux outils de l'archéobiologie ont été utilisés : la dendrochronologie et l'anthracologie. Aurore Dupin a bénéficié d'un financement ministériel d'octobre 2013 à septembre 2016. Sa thèse s'intègre aux actions « Anthropisation d'un milieu forestier : la forêt de Chailluz », « Observatoire des Dynamiques Industrielles et Territoriales » et « Télédétection pour l’Étude des Paysages Forestiers Passés et Contemporains ».

Contact :
Amandine Picard
Amandine Picard

Amandine Picard a soutenu le 13 décembre 2018 une thèse intitulée « Les influences sur la pratique et les sources du droit médical et biomédical » (école doctorale LETS, discipline : droit privé) sous la direction de Jean-René Binet (« Impact des avis du CCN éthique sur le droit positif français »,). Il s'agissait d'étudier les sources de cette discipline juridique pour mieux la comprendre, afin de mieux saisir comment des normes distinctes des sources juridiques classiques (lois, décrets..) et notamment émanant de sources professionnelles telles que les règles déontologiques et éthiques, celles nées de la pratique ou encore les avis et recommandations émanant d'institutions telles que le Conseil Consultatif National d’Éthique, influencent notre ordre juridique et nos lois. Amandine Picard a obtenu de la part de la Région Franche-Comté une allocation de recherche pour la période 2012-2015.
Amandine Picard est lauréate du prix de thèse 2019 de la Fédération des MSH de Bourgogne et de Franche-Comté.

Contact :
Mahé Arexis
Mahé Arexis

Mahé Arexis a soutenu le 27 septembre 2018 une thèse en psychologie cognitive sous la direction de André Didierjean et François Maquestiaux, intitulée : « La capture attentionnelle : "transposabilité" du phénomène du laboratoire au monde réel ». Elle a permis d'approfondir l’étude des processus attentionnels, et plus spécifiquement des phénomènes de capture attentionnelle, à la fois sur un plan théorique et sur un plan plus appliqué. L'objectif a notamment été de faire le lien entre les modèles théoriques de la capture attentionnelle et leurs applications dans des situations écologiques (pilotage d'avion, conduite automobile, expertise en musique). Mahé Arexis a bénéficié d'un contrat doctoral financé par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (2010-2013). Sa thèse s'est inscrite dans l'action « Prise de décision et processus attentionnels ».

Contact :
Delphine Vennat
Delphine Vennat

Delphine Vennat a soutenu le 13 septembre 2018 une thèse en psychologie sous la direction de Denis Mellier (école doctorale LETS), intitulée : « Devenir mère et défaut d’étayage familial dans le post-partum immédiat. Étude clinique, longitudinale et comparative à domicile des 2 semaines aux 18 mois du bébé ». Il s'agit d'une recherche avec les professionnels de la périnatalité et de la petite enfance sur la région pour évaluer la situation des parents isolés de leur propre famille au regard de la gestion des problèmes qu'ils rencontrent avec leur bébé et leurs demandes d'aide aux professionnels. Delphine Vennat a bénéficié d'un contrat doctoral financé par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (2011-2014). Sa thèse s'est inscrite dans l'action Parents isolés, bébé et soutien familial et institutionnel.

Contact :
Yohan Sahraoui
Yohan Sahraoui

Yohan Sahraoui a soutenu le 1er décembre 2016 une thèse en géographie et aménagement intitulée « Le paysage, entre esthétique et écologie. Modélisation rétrospective à partir de changements d'occupation du sol ». Co-dirigée par Jean-Christophe Foltête et Céline Clauzel (laboratoire ThéMA, UMR 6049), la thèse s'inscrit dans le chantier « Dynamique des paysages et potentiel écologique de la région Franche-Comté » de l'Observatoire des dynamiques industrielles et territoriales de la MSHE Ledoux. Cette recherche propose une comparaison diachronique des fonctions écologiques et aménitaires du paysage, une approche passant par la création d'indicateurs basés sur la modélisation spatiale de chacune de ces fonctions. Yohan Sahraoui a bénéficié d'un contrat financé par la Région Franche-Comté (2013 - 2016).

Stefani Crabtree
Stefani Crabtree

Stefani Crabtree, américaine, a soutenu le 14 novembre 2016 une thèse en archéologie/anthropologie, réalisée en co-tutelle à la Washington State University et à l'Université de Franche-Comté (école doctorale LETS), sous la direction de Tim Kohler et François Favory (co-direction Laure Nuninger), sur financements de la National Science Foundation, et de l'Ambassade de France aux Etats-Unis (bourse Chateaubriand). Sa recherche doctorale, « Un modèle multi-agent des conflits et de la coopération entre les sociétés archéologiques », a débuté en septembre 2012, et visait à mieux appréhender la question conflictuelle au sein de deux sociétés très différentes - les Gaulois du midi de la France et les Pueblos ancestraux du Mesa Verde - dans une approche comparative de processus engendrés par l'interaction entre des coalitions sociales instables au sein d'environnements dynamiques. Elle s'intègrait dans l'ANR « TransMonDyn » (France), et le programme NSF Village Ecodynamics Project (États-Unis).

Contact :
Catherine Fruchart
Catherine Fruchart

Catherine Fruchart a soutenu le 8 décembre 2014 une thèse en archéologie (école doctorale LETS), réalisée sous la direction de François Favory, sur le thème « Analyse spatiale et temporelle de la forêt de Chailluz (Besançon, Doubs) de l'Antiquité à nos jours ». Cette recherche, qui s'inscrivait dans les actions « Anthropisation d'un milieu forestier : la forêt de Chailluz » et « Observatoire des Dynamiques Industrielles et Territoriales », a bénéficié d'un contrat doctoral financé par la Ville de Besançon de 2009 à 2012. Au mois de juin 2011, Catherine Fruchart a fait partie des lauréats du Prix A'Doc. Catherine Fruchart est actuellement ingénieur de recherche contractuelle.

Contact :
Lucie Laurent
Lucie Laurent

De 2010 à 2013, Lucie Laurent a été titulaire d'un contrat doctoral financé par la Région Franche-Comté. Son thème de recherche, « Électromyographie laryngée du langage intérieur dans la flexibilité mentale et la mémoire », portait sur l'expérimentation et la modélisation de la mémoire (l'objectif premier était de quantifier l'encodage verbal impliqué dans la mémorisation et de décrire ses effets dans l'apprentissage catégoriel et l'alternance de tâches multiples). Ses travaux, liant psychologie et neurosciences, étaient dirigés par Jean-Louis Millot et s'inscrivaient dans le cadre de l'action Chronométrie mentale et mesures neurophysiologiques des performances dans l'apprentissage et la mémorisation. Lucie Laurent a obtenu le grade de docteur le 13 décembre 2013 avec la mention « Très honorable ». Elle a ensuite été recrutée comme ATER par le laboratoire de psychologie. Elle est désormais ingénieur d’études et de recherche clinique au CHRU de Besançon.

Contact :
Erika Upegui
Erika Upegui

De nationalité colombienne, Erika Upegui a bénéficié d'une allocation de recherche de la part de la Région Franche-Comté de 2009 à 2012, pour effectuer ses travaux sous la direction de Jean-François Viel dans le cadre de l'action Télédétection et épidémiologie en zone urbaine Elle était inscrite en thèse à l'UFC, dans la discipline géographie et aménagement des territoires (école doctorale LETS). Sa soutenance, qui a eu lieu le 8 octobre 2012, lui a permis d'obtenir le grade de docteur mention « Très honorable » avec le thème « Télédétection et épidémiologie en zone urbaine ». L'objectif était d'estimer les populations humaines à partir d'images satellites à très haute résolution spatiale (estimations vérifiées par les calculs de taux d'incidence du cancer pouvant être utilisées dans un cadre épidémiologique).
Erika Upegui a fait partie des lauréats du Prix A'Doc 2012 de l'université de Franche-Comté. De retour en Colombie, Erika Upegui a travaillé jusqu'au 31 décembre 2012 pour une entreprise d’ingénierie et de construction appelée SNC-LAVALIN. Depuis janvier 2013, elle occupe un poste de maître de conférences à l'Université Distrital, (l'université publique de Bogotá) sur le projet « ingénierie du cadastre et de la géodésie » et enseigne la photogrammétrie et la télédétection.

Contact :

Post-doctorants et post-doctorantes

Axel Garnier Allain
Axel Garnier Allain

Axel Garnier-Allain a commencé un contrat post-doctoral en septembre 2023, pour une durée de trois ans, dans le cadre du projet « TIDA - Théorie intégrée de la prise de décision et de l’action ». Il a soutenu une thèse de sciences cognitives en 2022 intitulée « Découplage des processus sensoriels et attentionnels dans la perception consciente de la parole ». Son post-doctorat vise à étudier les aspects métacognitifs en lien avec la prise de décision. Il est financé par le programme ERC (European Research Council) Starting Grants.
Contact :

Lara Hoareau
Lara Hoareau

Lara Hoareau a commencé un contrat post-doctoral en mai 2022 dans le cadre du Territoire Numérique Educatif du Doubs (TNE 25). Elle est investie dans le projet « Numérique Educatif : eXpérimenter pour Transformer les apprentissages » (NEXT), dans l’objectif de developper un programme de recherche-action interdisciplinaire et international, articulant recherche, éducation et numérique. Lara Hoareau est docteur en psychologie du développement et de l’éducation. Sa thèse, soutenue en 2021 à l’université de Lorraine, portait sur la co-conception et l'acceptance des enseignants de maternelle d’une application éducative sur tablette.
Contact :

Alexia Carrizales
Alexia Carrizales

Alexia Carrizales a débuté un contrat post-doctoral le 1er septembre 2020 pour une durée d'un an, dans le cadre d'un projet sur les modalités de soutien aux apprentissages et aux relations prosociales en milieu scolaire. Ce projet, porté par Violaine Kubiszewski et financé par la Région Bourgogne Franche-Comté, est notamment irrigué par l’action Régulation des émotions en milieu scolaire. Alexia Carrizales est psychologue, docteure en psychologie du développement.

Mahé Arexis
Mahé Arexis

Mahé Arexis a débuté le 1er février 2020 un contrat post-doctoral d’un an, sur financement de la Région Bourgogne Franche-Comté. Mahé Arexis est docteur en psychologie cognitive. Sa thèse, soutenue en 2018, portait sur la capture attentionnelle. Son séjour post-doctoral s’inscrit dans l’action « FOCAL - Focalisation et allocation de l’attention dans un monde de distractions : étude des mécanismes cognitifs fondamentaux » conduite sous la responsabilité de François Maquestiaux.

Contact :
Alicia Fournier
Alicia Fournier

Alicia Fournier a commencé un contrat post-doctoral le 22 octobre 2018 pour un an, dans le cadre du projet PS-ICU (perceived stress in intensive care units), porté par Alexandra Laurent au sein de la MSHE Ledoux. Ce projet a obtenu un financement spécifique au titre des « Projets structurants d'envergure » de l'appel à projets 2018 de la Région Bourgogne Franche-Comté. Alicia Fournier est docteure en psychologie, spécialiste des émotions et de la santé. Son travail, qui s’inscrit dans l’action « Sécurité des soins et erreur humaine en réanimation médicale », porte sur l’étude des facteurs de stress perçus dans les services de réanimation médicale et chirurgicale.

Viriginia Iglesias
Viriginia Iglesias

Virginia Iglesias a débuté le 1er septembre 2014 un contrat post-doctoral d'un an, sur financement de la région de Franche-Comté. De nationalité argentine, Virginia est paléoécologue, spécialiste des interactions Homme-Feu-Végétation-Climat ; elle a fait une thèse aux États-Unis, à l'Institute on Ecosystems (Montana State University), portant sur l'Impact des changements climatiques et des pratiques agro-pastorales sur le risque du feu en Europe du Sud. Cet accueil post-doctoral s'inscrit dans le cadre du programme « ROMAN SEA » (Rétro-Observatoire Méditerranéen sur l’Anthropisation des milieux Naturels : approche Systémique en Environnement et Archéologie, dir. B. Vannière) du pôle 2 de la MSHE. Son contrat a été prolongé jusqu'au 30 novembre 2015, sur financements de l'UFC.

Paolo Forlin
Paolo Forlin

Paolo Forlin, archéologue de nationalité italienne, a effectué un séjour post-doctoral de 10 mois à partir du 1er mars 2013. L'objectif de ce séjour était d'approfondir les protocoles d'application de la technologie LiDAR à l'archéologie des paysages, singulièrement dans le domaine des vestiges médiévaux. Ses recherches se sont inscrites dans le cadre de l'action « ODIT », Observatoire des dynamiques industrielles et territoriales.

Contact :
Rachel Opitz
Rachel Opitz

Rachel Opitz, archéologue de nationalité américaine, a effectué un premier séjour post-doctoral du 1er septembre 2009 au 30 novembre 2010 dans le cadre du projet ModeLTer (Laboratoire européen de modélisation des paysages et des territoires dans la longue durée) et de l'action Lieppec (LIdar pour l'étude des Paysages Passés Et Contemporains), puis un second du 1er décembre 2012 au 30 novembre 2013 ; elle a participé au chantier CHEF (Construction historique des espaces forestiers : dynamique, ressources et patrimoine), du projet Observatoire des dynamiques industrielles et territoriales, notamment sur le traitement, l'analyse et l'interprétation des données LiDAR sur la forêt de Chailluz.

Contact :
Lourdes Pujol
Lourdes Pujol

Lourdes Poujol, de nationalité argentine, est docteure en anthropologie, membre de l'équipe TAG-IDICHS de l'Université de La Plata en Argentine, et membre du GDRI INTI (Groupe de Recherche International International Network of Territorial Intelligence du CNRS). Ses travaux s'inscrivent dans le cadre du développement de deux nouveaux observatoires Catalyse en Argentine (à Trancas et San Cristobal), et d'un autre en Uruguay (à Lavalleja). Elle a obtenu une bourse Saint Exupéry (pour un séjour du 4 mai au 22 juin 2013) du Ministère de l'Éducation d'Argentine et de l'Ambassade de France en Argentine.

Contact :
Péter Ács
Péter Ács

Péter Ács, scientifique hongrois, a été recruté du 1er septembre au 30 novembre 2011 pour un séjour de recherche post-doctorale, dans le cadre de l'action GDRI INTI - International Networkof Territorial Intelligence et du partenariat développé depuis 1998 avec l'Université de Pécs, en Hongrie.

Benjamin Štular
Benjamin Štular

Benjamin Štular, chercheur slovène, a bénéficié d'un contrat post-doctoral du 7 septembre 2010 au 6 mai 2011 pour le projet ModeLTer. Son recrutement a permis de renforcer les liens existant entre la MSHE Claude Nicolas Ledoux et le Centre de recherche scientifique de l'Académie des sciences et des arts de Ljubljana (ZRC SAZU).