n° 34 - La formation d'une opinion démocratique

Le cas du Jura, de la révolution de 1848 aux années de la « république triomphante » (vers 1895)

Pierre MERLIN
1ere_couv_opinion_5cm.jpg
novembre 2018 - ISBN : 978-2-84867-637-1 / ISSN : 2490-7545
276 pages - format : 16 x 24 cm
Numéro de cahier : 34
Série : Archives de l'imaginaire social / Numéro de série : 6
Responsables de la série : Vincent Bourdeau et Edward Castleton
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 25 €  17 € jusqu'au 15 décembre 2018
« Vive les rouges, à bas les blancs ! Vive Ledru-Rollin ! Bonaparte à la guillotine ! À bas les chouans ! ». Ces cris poussés en octobre 1850 par les vendangeurs du pays dolois sont l’une des nombreuses traces que Pierre Merlin a recueillies dans des archives jusqu’ici peu exploitées pour écrire l’histoire vivante de l’apprentissage de la démocratie dans le Jura entre 1848 et la fin du XIXe siècle. Des luttes politiques intenses autour de 1848 jusqu’à l’installation de la République et au-delà, l’ouvrage décrit la formation d’une opinion démocratique que viennent éclairer des trajectoires de républicains et socialistes emblématiques comme Louis-Étienne Jousserandot et Jean-Paul Mazaroz.
Pierre Merlin, professeur honoraire d’histoire-géographie à Lons-le-Saunier, ancien secrétaire de la Société d’émulation du Jura, a consacré ses recherches à l’histoire politique et sociale du XIXsiècle. Il est l’auteur de Bons cousins charbonniers (avec F. Lassus, Éd. Folklore Comtois, 2005). 
Ouvrage publié avec le concours du programme ANR Utopies 19, ANR_2011_BSH3_010_02 et de la Maison des sciences de l’homme et de l’environnement Claude Nicolas Ledoux.
Pas de compte rendu pour le moment.

n° 33 - La pensée de la race en Italie

Du romantisme au fascisme

Aurélien ARAMINI et Elena BOVO (dir.)
1ere_couv_pensee-5cm.jpg
avril 2018 - ISBN : 978-2-84867-621-0 / ISSN : 2490-7545
278 pages - format : 16 x 24 cm
Numéro de cahier : 33
Série : Archives de l'imaginaire social / Numéro de série : 5
Responsables de la série : Vincent Bourdeau et Edward Castleton
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 20 € 
L’importance de la pensée italienne de la race a été longtemps sous-estimée. Cependant, en Italie autant qu’en France ou en Allemagne, nombre d’œuvres littéraires ou de discours scientifiques mobilisent le concept de race dans une perspective aussi bien théorique que politique. Des premières décennies du XIXe siècle à la période fasciste, trois moments – philologie romantique, anthropologie positiviste et idéologie fasciste – constituent les jalons d’une archéologie de la pensée italienne de la race dont l’étude révèle un usage spécifique qui engage non seulement le rapport que la Péninsule entretient avec l’autre mais aussi le rapport qu’elle entretient avec elle-même.
Elena Bovo est maître de conférences en littérature et civilisation italiennes à l’université de Franche-Comté. Docteur en philosophie, Aurélien Aramini est chercheur associé au laboratoire « Logiques de l’agir » de l’université de Franche-Comté.
Ouvrage publié avec le concours du programme ANR Utopies 19, ANR_2011_BSH3_010_02 et de la Maison des sciences de l’homme et de l’environnement Claude Nicolas Ledoux.

n° 32 - Le patrimoine industriel au prisme de nouveaux défis

Usages économiques et enjeux environnementaux

Marina GASNIER
1ere_couv_patrimoine_5cm.jpg
mars 2018 - ISBN : 978-2-84867-615-9 / ISSN : 1771-8988
296 pages - format : A4
Numéro de cahier : 32
Série : Homme et environnement / Numéro de série : 2
Responsable de la série : Boris Vannière
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 40 € 
Cet ouvrage porte sur les processus de reconversion du patrimoine industriel, en particulier ceux destinés à accueillir de nouveaux usages économiques. Il invite à interroger le rôle accordé à ce legs dans les politiques des territoires confrontés aux enjeux environnementaux ; à réfléchir à la notion de « patrimoine vivant », c’est-à-dire à des objets historiques qui se soumettent difficilement à la cristallisation ; enfin, il montre que ces sites, souvent en déshérence, peuvent être une force pour les territoires qui se l’approprient.
Richement illustré, ce livre propose au lecteur une nouvelle manière de « voir » le patrimoine industriel au service du développement territorial et de la transition écologique. Il s’adresse à tous les passionnés de patrimoine, aux acteurs publics, ainsi qu’aux étudiants et chercheurs intéressés par ce sujet.
Marina Gasnier est maître de conférences HDR en histoire des techniques et épistémologie du patrimoine industriel à l’université de technologie de Belfort-Montbéliard, membre de la COMUE Bourgogne Franche-Comté. Elle exerce ses recherches au sein du groupe pluridisciplinaire en sciences humaines et sociales RECITS relevant de l’Institut FEMTO-ST (UMR 6174).
Ouvrage publié avec le concours de Tandem, société d’économie mixte belfortaine – mécène de ces recherches et le laboratoire FEMTO-ST/RECITS (UMR 6174) de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard.
Entrer ici les comptes rendus

n° 31 - La petite entreprise au péril de la famille ?

L'exemple de l'Arc jurassien franco-suisse

Laurent AMIOTTE-SUCHET, Yvan DROZ et Fenneke REYSOO
1erecouv-tpe-5cm.jpg
novembre 2017 - ISBN : 978-2-84867-602-9 / ISSN : 1771-8988
188 pages - format : A5
Numéro de cahier : 31
Série : Comportements, risques et santé / Numéro de série : 2
Responsable de la série : Dominique Jacques-Jouvenot
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 18 €
Travail, famille, patrimoine : ce triptyque souligne l’idéologie qui prévaut dans les très petites entreprises familiales. Chacun(e) participe par son travail et selon ses possibilités au développement d’un patrimoine commun, sans toujours bénéficier d’un statut ou d’une protection sociale. Mais quand la famille est ébranlée par une rupture de trajectoire (divorce, accident, décès), les personnes se trouvent exposées à des risques qui ont rarement été anticipés. Basé sur une enquête menée auprès des entrepreneurs de l’Arc jurassien, cet ouvrage lève le voile sur un monde où l’équilibre entre les impératifs du travail et ceux de la vie de famille est constamment mis à l’épreuve.
Laurent Amiotte-Suchet est sociologue à l’Institut de sciences sociales des religions (ISSR) de l’université de Lausanne.

Yvan Droz et Fenneke Reysoo sont anthropologues à l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID, Genève).
Ouvrage publié avec le concours du Fonds européen de développement régional (FEDER), via le programme Interreg IV-A France-Suisse, dans le cadre du projet « Ruptures de trajectoire familiale ».
Entrer ici les comptes rendus

n° 30 - Une imagination républicaine, François-Vincent Raspail (1794-1878)

Jonathan BARBIER et Ludovic FROBERT (dir.)
1ere-couv-raspail_rvb_5cm.jpg
octobre 2017 - ISBN : 978-2-84867-598-5 / ISSN : 2490-7545
262 pages - format : 16 x 24 cm
Numéro de cahier : 30
Série : Archives de l'imaginaire social / Numéro de série : 4
Responsable de la série : Vincent Bourdeau et Edward Castleton
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 20 € 
Longtemps décrite comme de simple vulgarisation, l’œuvre de François-Vincent Raspail (1794-1878) mérite aujourd’hui un nouvel examen. Il doit être conduit en portant attention à la multiplicité des expressions de cette œuvre – chimie, économie, médecine, agronomie, météorologie, pensée politique et sociale – ; et en tentant d’en signaler la portée créative ainsi que sa volonté d’en diffuser les lumières au plus grand nombre afin de lui permettre de participer aux progrès en cours. Il s’agit aussi de mettre en exergue le développement de cette réflexion avec une inscription souvent décisive de Raspail dans les événements de son temps, de la révolution de 1830 jusqu’à la Troisième République.
Jonathan Barbier est docteur en histoire (Université d’Avignon/Centre Norbert Elias) et ATER à l’IEP de Toulouse (membre associé au LaSSP), Ludovic Frobert est directeur de recherche au CNRS (ENS-Lyon/Triangle).
Ouvrage publié avec le concours des programmes ANR Saint-Simonisme 18-21 ANR_15_CE27_0003 et Utopies 19 ANR_2011_BSH3_010_02, de l’UMR 5206 Triangle et de la Maison des sciences de l’homme et de l’environnement Claude Nicolas Ledoux.



n° 29 - La désindustrialisation : une fatalité ?

Jean-Claude DAUMAS, Ivan KHARABA et Philippe MIOCHE (dir.)
n29_1erecouv_desindustrialisation-5cm.jpg
mai 2017 - ISBN : 978-284867-583-1 / ISSN : 1772-6220
268 pages - format : A5
Numéro de cahier : 29
Série : Dynamiques territoriales / Numéro de série : 11
Responsable de la série : Philippe Barral
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 20 €
Les fermetures d’usines, les délocalisations, les destructions massives d’emplois industriels et le rachat de fleurons de l’industrie nationale par des groupes étrangers nourrissent l’inquiétude de l’opinion devant le déclin industriel de la France qui est sans équivalent en Europe. Pour comprendre ce processus aux conséquences dramatiques, ce livre en étudie les causes, analyse le désengagement de l’Etat et le rôle du patronat, ausculte les dynamiques d’entreprises et de territoires industriels, décortique les réactions ouvrières, et compare l’évolution française à celle de plusieurs pays européens. Au terme de ce parcours, une question s’impose : la réindustrialisation est-elle encore possible ?
Jean-Claude Daumas est professeur émérite à l’université de Franche-Comté et membre honoraire de l’Institut universitaire de France.
Ivan Kharaba est directeur de l’Académie François Bourdon (Le Creusot).
Philippe Mioche est professeur émérite à l’université d’Aix-Marseille.
Ouvrage publié avec le concours de l’Académie François Bourdon.

n° 28 - De la République de Constantin Pecqueur (1801-1887)

Clément COSTE, Ludovic FROBERT et Marie LAURICELLA (dir.)
n28_1ere-couv-pecqueur-5cm.jpg
mai 2017 - ISBN : 978-284867-582-4 / ISSN : 2490-7545
466 pages - format : A5
Numéro de cahier : 28
Série : Archives de l'imaginaire social / Numéro de série : 3
Responsable de la série : Vincent Bourdeau
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 25 €
Au croisement de l’idée républicaine et du socialisme, l’œuvre et la trajectoire de Constantin Pecqueur (1801-1887) marquèrent d’une empreinte discrète le premier XIXe siècle français. Ce recueil de contributions permet de découvrir ce penseur politique et économique méconnu. Les essais publiés ici reviennent sur les principales phases de son œuvre et de sa vie, signalent les influences majeures, analysent ses idées économiques, politiques, sociales et morales dominantes. Ils permettent également de s’interroger sur les multiples liens à ses contemporains – de Louis Blanc à Martin Nadaud – et encore de se poser la question de la réception ultérieure de son œuvre.
Clément Coste est docteur en sciences économiques diplômé de l’université Jean Moulin Lyon 3 et membre du laboratoire Triangle.
Ludovic Frobert est directeur de recherche CNRS (Maison française d’Oxford et Triangle).
Marie Lauricella est docteure en sciences économiques de l’ENS-Lyon et en histoire de l’Università degli Studi di Torino.
Ouvrage publié avec le concours du programme ANR Utopies 19 ANR_2011_BSH3_010_02 et de la Maison des sciences de l’homme et de l’environnement Claude Nicolas Ledoux.

n°27 - JADE

Objets-signes et interprétations sociales des jades alpins dans l'Europe néolithique

Pierre PÉTREQUIN, Estelle GAUTHIER et Anne-Marie PÉTREQUIN (dir.)
1ere-COUV-T3.jpg
janvier 2017 - ISBN : 978-284867-575-6 / ISSN : 1772-6220
1468 pages (en deux volumes, richement illustrées) - format : A4
Numéro de cahier : 27
Série : Dynamiques territoriales / Numéro de série : 10
Responsable de la série : Philippe Barral
Éditeurs : Presses universitaires de Franche-Comté/CRAVA
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 98 €
Le projet ANR JADE 2 (2013-2017) concerne l'ensemble de l'Europe – entre Atlantique et mer Noire – où les transferts de jades ont été alimentés par deux centres de production : l'île égéenne de Syros dès la fin du VIIe millénaire ; et les massifs alpins du Mont Beigua et du Mont Viso à partir du milieu du VIe millénaire. Cette synthèse vise à éclairer les valeurs sociales qui sous-tendaient la circulation des haches et des anneaux-disques alpins, dans un réseau qui couvrait 3 200 km d’est en ouest. La démarche est fondée sur la comparaison entre les interprétations idéelles des producteurs (Piémont) et l'imaginaire social des receveurs lointains, dans les marges de l'Europe néolithique.
Dans le cadre d'un projet de l'Agence nationale de la Recherche, 59 auteurs, chercheurs et enseignants spécialistes du Néolithique, représentant 13 nationalités européennes, se sont regroupés pour présenter un large panorama archéologique entre la Mer Noire et l'Atlantique.
Ouvrage publié avec le concours du programme ANR_12_BSH3_0005-01_JADE2.

n° 26 - La Fonte Ardennaise et ses marchés

Histoire d'une PME familiale dans un secteur en déclin (1926-1999)

Bruno PRATI
n26_1erecouv_lfa-5cm.jpg
novembre 2016 - ISBN : 978-2-84867-569-5 / ISSN : 1772-6220
582 pages - format : A5
Numéro de cahier : 26
Série : Dynamiques territoriales / Numéro de série : 9
Responsable de la série : Philippe Barral
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 25 €
L’histoire de La Fonte Ardennaise est celle de la transformation d’une petite fonderie artisanale fondée dans les années 1920 par un ouvrier mouleur dans un territoire spécialisé depuis toujours dans le travail de la fonte en une entreprise d’envergure européenne au début du XXIe siècle. Sa croissance repose sur l’efficacité des stratégies d’adaptation au marché d’entrepreneurs étrangers aux schémas mentaux des fondeurs établis. Cette histoire est aussi celle d’une famille qui a su, à toutes les étapes de la croissance de l’entreprise, associer dynamisme entrepreneurial et aventure familiale. Là est sans doute la clé du succès et de la longévité de cette grosse PME familiale.
Bruno Prati, directeur de la stratégie et du développement commercial du groupe LFA, est diplômé de l'ESCP-Europe, docteur en histoire et chercheur associé au laboratoire des Sciences historiques de l'université de Franche-Comté. Lauréat du Prix d’histoire de l’Académie François Bourdon 2014, Fondation Arts et Métiers 2014.
Ouvrage publié avec le concours de l’Association française pour l’histoire des entreprises (AFHE) et du Crédit Agricole (Prix Crédit Agricole d’histoire des entreprises).

n° 25 - Voyage dans l'archéologie spatiale anglo-saxonne

François FAVORY et Sander VAN DER LEEUW (dir.)
1ereCouv-archeo-5cm.jpg
novembre 2016 - ISBN : 978-2-84867-567-1 / ISSN : 1772-6220
204 pages - format : A4
Numéro de cahier :
Série : Dynamiques territoriales / Numéro de série : 8
Responsable de la série : Philippe Barral
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 18 €
Cet ouvrage collectif présente des articles et des chapitres d’ouvrages publiés en langue anglaise dans les années 1970 et traduits en français. Ces articles constituent des contributions importantes à la théorie de l’archéologie spatiale et présentent des outils conceptuels et analytiques essentiels pour accompagner le recours de plus en plus important aux systèmes d’information archéologique. Cette littérature scientifique innovante reste trop peu connue en France. Elle permet de comprendre comment l’ouverture à d’autres disciplines a permis de modifier l’approche des sites, du mobilier archéologique et des échanges entre les individus, les groupes sociaux et les sociétés.
François Favory est professeur émérite d’Histoire ancienne et d’Archéologie gallo-romaine à l’université Bourgogne-Franche-Comté (France).
Sander Van der Leeuw est professeur d’archéologie et d’anthropologie culturelle à l’Arizona State University de Tempe (USA).
ERRATUM :

- Remplacement de la figure 13, p. 47 dans le chapitre "Le commerce comme action à distance" de Colin Renfrew.
- Remplacement de la figure 17, p. 100 dans le chapitre "Organisation sociale et interaction humaine : développement d'hypothèses préliminaires sur la culture matérielle" d'Ian Hodder.
- Remplacement de la figure 7, p. 177 dans le chapitre "Habitat, sols et sociétés en Dalmatie" de John Chapman et Robert Shiel.

Télécharger les pages corrigées (pdf - 610 Ko).

n°24 - Dompter Prométhée

Technologies et socialismes à l'âge romantique (1820-1870)

JARRIGE François (dir.)
24-1ere-couv-promethee-petit-5cm-rvb.jpg
juin 2016 - ISBN : 978-2-84867-560-2 / ISSN : 2490-7545
288 pages - format : A5
Numéro de cahier : 24
Série : Archives de l'imaginaire social / Numéro de série : 2
Responsable de la série : Vincent Bourdeau
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 15 €
Au XIXe siècle, les premiers penseurs et mouvements socialistes se sont enthousiasmés et inquiétés devant le déferlement des techniques annonçant la transformation du travail, l’accélération des transports ou la communication intégrale. Qu’il s’agisse des saint-simoniens, des fouriéristes ou des communistes, tous ont cherché à dompter le nouvel univers machinique pour le mettre au service de l’émancipation. Face aux ravages de la civilisation capitaliste, comment réguler les objets techniques ? Comment les mettre au service de la coopération et du progrès contre les appropriations indues et leurs potentiels destructeurs ? Ces questions toujours vives étaient déjà au cœur de leurs projets.
Dirigé par François Jarrige, historien, l’ouvrage réunit un collectif pluridisciplinaire d’une dizaine d’auteurs (historiens, philosophes, économistes), français et étrangers, spécialistes des technologies ou des théories sociales du XIXe siècle.
Ouvrage publié avec le concours du programme ANR Utopies 19, ANR_2011_BSH3_010_02 et de la Maison des sciences de l’homme et de l’environnement Claude Nicolas Ledoux.

n°23 - Regards sur 1848

CASTLETON Edward et TOUBOUL Hervé (dir.)
regards-1ere-couv-5cm-rvb.jpg
2015 - ISBN : 978-284867-539-8 / ISSN : 2490-7545
418 pages - format : A5
Numéro de cahier : 23
Série : Archives de l'imaginaire social / Numéro de série : 1
Responsable de la série : Vincent Bourdeau
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 20 €
La révolution de 1848 en France a marqué un tournant pour les contemporains qui l'ont vécue. Nombreux, parmi les auteurs que la postérité allait considérer comme grands écrivains et philosophes, furent ceux qui prirent position sur cette révolution, conscients tous que se jouait là non seulement un événement majeur de l’histoire nationale, mais aussi une entrée dans l’histoire moderne. Ce livre vise à retracer les prises de position différentes de quelques observateurs les plus connus de l'époque : Marie d'Agoult, Balzac, Louis Blanc, Comte, Victor Cousin, Flaubert, Herzen, Hugo, Lamartine, Marx, Michelet, Raspail et Lorenz von Stein.
Edward Castleton est chercheur associé à la MSHE C. N. Ledoux, spécialiste et éditeur des manuscrits de P.-J. Proudhon.
Hervé Touboul est maître de conférences en philosophie à l'Université de Franche-Comté et a travaillé sur Marx et Hegel.
Ouvrage publié avec le concours du programme ANR Utopies 19 ANR_2011_BSH3_010_02 et de la Maison des sciences de l’homme et de l’environnement Claude Nicolas Ledoux.

n° 22 - Clairvaux et le "Néolithique Moyen Bourguignon"

Pierre et Anne-Marie PÉTREQUIN (dir.)
1ere-couv-clairvaux-tome1.jpg
janvier 2016 - ISBN : 978-2-84867-535-0 / ISSN : 1772-6220
1432 pages en deux volumes - format : A4
Numéro de cahier : 22
Série : Dynamiques territoriales / Numéro de série : 7
Responsable de la série : Philippe Barral
Éditeurs : Presses universitaires de Franche-Comté/CRAVA
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 60 €
Clairvaux constitue une nouvelle référence pour le Néolithique au nord-ouest des Alpes, en raison d’une extraordinaire conservation des vestiges datés de la première moitié du IVe millénaire av. J.-C. La comparaison des céramiques de Clairvaux avec celles des régions voisines montre ainsi – dans un système d’agriculture itinérante – la complexité des relations d’échange avec le Cortaillod classique, le Néolithique moyen II de Bourgogne et le Munzingen. Ces données remettent en cause le concept de « Néolithique Moyen Bourguignon », une construction théorique des années 1980 qui regroupait des traditions céramiques dont les origines et les trajectoires historiques s’avèrent aujourd’hui inconciliables.
Appartenant au CNRS, à l’Université, au ministère de la Culture ou à l’INRAP, les auteurs sont spécialistes de l’archéologie du Néolithique en milieu humide. Leur propos est de dépasser les limites de leur spécialité pour livrer un panorama général des sociétés du IVe millénaire au nord-ouest des Alpes.
Ouvrage publié avec le concours du ministère de la Culture, du laboratoire d’excellence TransferS (programme Investissements d’avenir ANR-10-IDEX-0001-02 PSL* et ANR-10-LABX-0099) et du CRAVA (Centre de recherche archéologique de la Vallée de l’Ain).

n°21 - Faire et défaire des affaires en famille

JACQUES-JOUVENOT Dominique et DROZ Yvan (dir.)
1erecouv-socio.jpg
octobre 2015 - ISBN : 978-2-84867-532-9 / ISSN : 1771-8988
212 pages - format : A5
Numéro de cahier : 21
Série : Comportements, risques, santé / Numéro de série : 1
Responsable de la série : Dominique Jacques-Jouvenot
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 14,5 €
Dans l’agriculture, le commerce, la restauration, l’artisanat, le chef d’entreprise est aussi un « chef » de famille qui compte sur l’appui de ses membres pour le seconder dans son activité. La création d’une très petite entreprise (TPE) est souvent envisagée comme un projet de vie qui concerne plusieurs membres de la cellule familiale. L’articulation entre la famille et le travail constitue une force et une faiblesse pour l’entreprise. L’attachement du couple à l’entreprise est une force mais le travail souvent non salarié des femmes, une faiblesse qui fragilise l’entreprise en cas de rupture familiale (décès, divorce, ou accident). Avant d’entraîner une fragilisation de la TPE, l’articulation famille/travail peut aussi être la cause de tensions et de rupture.
Dominique Jacques Jouvenot est socioanthropologue, spécialiste de sociologie de la transmission des savoirs professionnels. Elle est professeure de sociologie à l'Université de Franche Comté et dirige le LASA-UFC.
Yvan Droz est anthropologue, spécialiste de l'anthropologie rurale et enseigne à l'IHEID de Genève. Il est professeur associé à l'Université Laval et chercheur au LASA-UFC.
Ouvrage publié avec le concours du Projet Interreg IV-A France-Suisse, projet bénéficiant des fonds européen de développement régional de l’Union européenne.

n°20 - Le pansori : un art de la scène

Patrimoine coréen vivant

HAN Yumi
1ere-couv_pansori.jpg
juin 2015 - ISBN : 978-2-84867-523-7 / ISSN : 1956-0222
528 pages - format : A5
Numéro de cahier : 20
Série : Normes, Pratiques et Savoirs / Numéro de série : 9
Responsable de la série : Vincent Bourdeau
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 18 €
Le pansori est un art scénique où un interprète à la voix rauque chante et joue un long récit transmis oralement depuis le XVIIIe siècle. Après avoir étudié son histoire complexe d'art à la fois populaire et savant entre oubli et patrimonalisation (Unesco, 2003), l'auteure en analyse les composantes littéraire, musiclae et scénique intrinsèquement liées dans la performance où il s'accomplit, avant de montrer comment il a évité la folklorisation au profit d'une dualité entre classicisation (répertoire fixe) et modernité (crétaion de nouvelles oeuvres) pour parvenir à réinventer son auditoire en Corée, mais aussi à l'étranger à travers l'exemple de sa réception en France.
Han Yumi, enseignante, a consacré une thèse au pansori dont ce livre est le fruit ; à son approche théorique elle joint une pratique de traduction, de surtitrage et d'accueil de pansoris classiques et modernes, en particulier dans le cadre du festival K-VOX qu'elle dirige à Paris.
Ouvrage publié avec le concours de la Fondation Daesan (Corée).
Pas de compte rendu pour le moment.

n°19 - Ethique de la recherche et risques humains

Thierry MARTIN (dir.)
1ere-couv1.jpg
septembre 2014 - ISBN : 978-2-84867-490-2 / ISSN : 1956-0222
164 pages - format : A5
Numéro de cahier : 19
Série : Normes, Pratiques et Savoirs / Numéro de série : 8
Responsable de la série : Vincent Bourdeau
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 14 €
La recherche scientifique est confrontée dans son activité même à des questions éthiques (fraudes, possibles conflits d’intérêts entre l’activité scientifique et des partenaires commerciaux, etc.). Elle rencontre aussi des questions éthiques dès lors qu’elle s’applique à des êtres humains et est alors susceptible d’entraîner des conséquences sur leur liberté ou leur sécurité. Ce n’est pas seulement la recherche biomédicale qui est ici concernée, mais toute activité de recherche dont les conséquences sont susceptibles d’affecter soit des individus, soit des populations, ce qui est le cas en psychologie et en sociologie et dans toute recherche impliquant l’utilisation de données personnelles.
L’ouvrage réunit des intervenants d’horizons différents (philosophes, économistes, juristes, sociologues) engagés dans une réflexion sur l’éthique de la recherche et l’évaluation des conséquences du développement scientifique.
Ouvrage publié avec le concours du laboratoire Logiques de l’agir (EA 2274), de l'École doctorale LETS (UFC), de l'École doctorale LISIT (UB), de la MSHE Claude Nicolas Ledoux et du Réseau des MSH.
Pas de compte rendu pour le moment.

n°18 - Le Savoir public

La vocation politique du savoir en Grèce ancienne

Arnaud MACÉ (dir.)
1ere-couv-savoir-public.jpg
septembre 2013 - ISBN : 978-2-84867-456-8 / ISSN : 1956-0222
492 pages - format : A5
Numéro de cahier : 18
Série : Normes, Pratiques et Savoirs / Numéro de série : 7
Responsable de la série : Vincent Bourdeau
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 10 €
En quoi la présence et la valorisation du savoir au sein d’une société influent-elles sur ses capacités à l’invention politique  ? Le présent ouvrage collectif est une investigation sur la vocation politique du savoir en Grèce ancienne. Il procède en deux temps. D’un côté, il s’agit d’examiner les figures du savoir en Grèce ancienne – artisans, devins, médecins, aèdes, poètes, philosophes, praticiens de l’historia, sophistes, astronomes – du point de vue de leur image publique et de la perception de leur rôle social. De l’autre, il s’agit de se demander si les pratiques collectives qui véhiculaient dans les sociétés de la Grèce ancienne l’expérience de former un corps commun – celle de rire ensemble au théâtre ou celle de faire du tapage dans les assemblées, celle encore de participer à des rites communs ou de délibérer au Conseil – manifestent des formes de savoir ou de représentation du savoir.
Arnaud Macé est maître de conférences à l’université de Franche-Comté. Il a notamment édité Socrate  : vie privée, vie publique, Paris, Belles Lettres, 2009 et Choses privées et chose publique en Grèce ancienne. Genèse et structure d’un système de classification, Grenoble, Millon, 2012.
Ouvrage publié avec le concours du laboratoires Logiques de l'Agir EA 2274, de la MSHE Claude Nicolas Ledoux, du conseil régional de Franche-Comté et de la Ville de Besançon.
Pas de compte rendu pour le moment.

n°17 - JADE

Grandes haches alpines du Néolithique européen, Ve au IVe millénaires av. J.-C.

Pierre PÉTREQUIN, Serge CASSEN, Michel ERRERA, Lutz KLASSEN, Alison SHERIDAN et Anne-Marie PÉTREQUIN (dir.)
1ere-couv-tome-1.jpg
mai 2012 - ISBN : 978-284867-412-4 / ISSN : 1772-6220
1520 pages (en deux volumes, regroupant 944 documents couleurs, 177 en noir et blanc et 41 planches hors texte) - format : A4
Numéro de cahier : 17
Série : Dynamiques territoriales / Numéro de série : 6
Responsable de la série : Philippe Barral
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 120 € (épuisé)
Les exploitations du Mont Viso sont à l’origine de la production de grandes haches en roche précieuse qui ont circulé dans toute l’Europe occidentale pendant les Ve et IVe millénaires sur des distances considérables, soit 3 300 km d’ouest en est, de l’Irlande jusqu’en Bulgarie, et plus de 2 000 km du nord au sud, du Danemark à la Sicile. L’étude de quelque 1 700 longues haches en jades alpins permet de proposer aujourd’hui un panorama du Néolithique très différent de celui que l’on croyait connaître.
Le projet JADE (Agence nationale de la recherche), développé  de 2006 à 2010, a regroupé 50 auteurs de différents pays européens – préhistoriens et géologues – autour de deux chercheurs au CNRS pour présenter un panorama général entre l’Atlantique et la mer Noire.
Ouvrage publié avec le concours du ministère de la Culture, le CRAVA (Centre de recherche archéologique de la Vallée de l'Ain), la MSHE Ledoux, l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives) et la Jutland Archaeological Society.

n°16 - Théâtres politiques

(en) Mouvement(s)

Christine DOUXAMI (dir.)
1ere-couv-theatres.jpg
juillet 2011 - ISBN : 978-284867-394-3 / ISSN : 1956-0222
354 pages - format : A5
Numéro de cahier : 16
Série : Normes, Pratiques et Savoirs / Numéro de série : 6
Responsable de la série : Vincent Bourdeau
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 20 €
L’ouvrage « Théâtre Politiques : (en) Mouvement(s) » s’attache aux différents concepts et réalités liés au théâtre politique hier et aujourd’hui dans le monde et cherche à montrer l’aspect non dogmatique d’un théâtre ouvert aux problématiques artistiques et anthropologiques contemporaines. Le DVD qui accompagne cet ouvrage présente sept performances contemporaines de théâtre politique et permet d’envisager l’extrême vivacité de ce théâtre en friction permanente avec un monde en mouvement
Christine Douxami est maître de conférences en Arts du spectacle à l'université de Franche-Comté et chercheur en anthropologie au Centre d'Études africaines à l'EHESS (Paris). Elle travaille sur la notion de théâtre ethnique, plus spécifiquement sur le théâtre noir au Brésil ainsi qu'en Afrique et dans la diaspora, et sur les différentes formes de théâtres populaires dans le monde lusophone.
Ouvrage publié avec le concours du Centre Jacques Petit, pôle Arts et le conseil régional de Franche-Comté.

n°15 - La Franche-Comté et les anciens Pays-Bas, XIIIe-XVIIIe Siècles

Tome 1 : aspects politiques, diplomatiques, religieux et artistiques

Laurence DELOBETTE et Paul DELSALLE (dir.)
15-1ere-couv.png
février 2010 - ISBN : 978-2-84867-276-2 / ISSN : 1956-0222
500 pages - format : A5
Numéro de cahier : 15
Série : Transmission et identité / Numéro de série : 5
Responsable de la série : Vincent Bourdeau
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 26 €
Ce volume rassemble les textes des communications qui ont été présentées au colloque « La Franche-Comté et les anciens Pays-Bas », organisé à Vesoul et à Tournai en octobre 2006, et centré sur les aspects politiques, diplomatiques, religieux et artistiques. Le colloque avait pour objectif d’étudier les liens entre la Franche-Comté et les anciens Pays-Bas, sur une longue durée allant depuis le mariage d’Othon et de Mahaut d’Artois (1285) jusqu’au traité de Nimègue (1678).
Laurence Delobette est maître de conférences en histoire médiévale à l'université de Franche-Comté. Ses recherches actuelles portent sur les curés du diocèse de Besançon du XIIIe au XVe siècles.
Paul Delsalle est mâitre de conférences HDR en histoire moderne à l'université de Franche-Comté. Il prépare actuellement la seconde partie de ce colloque qui se tiendra à Salins-les-Bains sur les liens économiques, militaires et démographiques entre la Franche-Comté et les anciens Pays-Bas.

n°14 - Discours d'Afrique

Tome 1 : Pour une réthorique des identités postcoloniales d'Afrique subsaharienne

Alpha Ousmane BARRY (dir.)
1ere-couv-afrique.jpg
octobre 2009 - ISBN : 978-2-84867-267-0 / ISSN : 1771-8996
326 pages - format : A5
Numéro de cahier : 14
Série : Archive, Bases, Corpus / Numéro de série : 4
Responsable de la série : Margareta Kastberg-Sjöblom
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 14 €
L’Afrique a connu la traite des noirs, la colonisation, les indépendances, la mondialisation. Aujourd’hui les représentations des peuples africains ont considérablement évolué. En prenant en compte toutes les vicissitudes historiques qui ont marqué le continent, on peut se demander comment une identité si gravement menacée ou déformée se manifeste dans le discours africain postérieur à la décolonisation. En déplaçant la problématique de l’identité telle que posée séparément en sciences humaines et sociales d’une part et dans les études littéraires d’autre part, et en articulant systématiquement cette problématique à celles du discours, les contributions ici rassemblées ont abordé la question des identités africaines d’une part, sous l’angle de formes rhétoriques propres repérables dans le discours (politique, médiatique ou quotidien), d’autre part sous l’angle d’une revendication identitaire d’ordre ethnique, politique ou corporatif qui prend la forme écrite ou orale sur différentes scènes.
Alpha Ousmane Barry est enseignant chercheur au Laseldi (Université de Franche-Comté). Spécialisé en analyse du discours et communication politique, il est l’auteur de : Pouvoir du Discours, Discours du Pouvoir, L’art oratoire chez Sékou Touré, de 1958 à 1984, Paris, L’Harmattan, 2002 ; Parole futée, peuple dupé. Discours et révolution chez Sékou Touré, Paris, L’Harmattan, 2003. Il a coordonné le n° 18 de la revue Semen intitulée De la culture orale à la production écrite : littératures africaines, Presses universitaires de Franche-Comté, 2004.
Ouvrage publié avec le concours du conseil régional de Franche-Comté.
Pas de compte rendu pour le moment.

n°13 - Autour de Ledoux : architecture, ville et utopie

Gérard CHOUQUER et Jean-Claude DAUMAS (dir.)
1ere-couv-utopie.jpg
novembre 2008 - ISBN : 978-2-84867-234-2 / ISSN : 1956-0222
416 pages - format : A5
Numéro de cahier : 13
Série : Transmission, identité, métissage / Numéro de série : 4
Responsable de la série : Vincent Bourdeau
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 20 €
En octobre 2006, la Maison des Sciences de l’Homme et de l’Environnement (Besançon) a rassemblé à la Saline royale d’Arc-et-Senans une vingtaine de chercheurs français et étrangers appartenant à un large éventail de disciplines afin de commémorer le bicentenaire de la mort de Ledoux en s’interrogeant sur la signification, les enjeux et les prolongements de son œuvre. Architecte qui a laissé quelques œuvres fameuses, dont la Saline inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, Ledoux est aussi l’auteur d’un livre d’architecture souvent énigmatique dont les spécialistes ne cessent d’interroger l’étrangeté. Son œuvre, tant écrite que bâtie, met en jeu de nombreuses questions qui tiennent à la fois à l’histoire de l’architecture, au développement des courants utopiques et à l’approfondissement du projet régénérateur des Lumières.
Gérard Chouquer est directeur de recherches au CNRS (UMR 7041) et rédacteur en chef de la revue Etudes rurales. Ses recherches portent sur les planimétries cadastrées et l’archéogéographie dont il est un des pionniers. Dernier livre paru : La crise des récits géohistoriques (Errance-Actes Sud). Jean-Claude Daumas est professeur d’histoire contemporaine à l’université de Franche-Comté et membre de l’Institut universitaire de France. Ses recherches concernent l’histoire des entreprises, du patronat et de la consommation. Il a récemment publié (avec C. Chevandier) Travailler dans les entreprises sous l’Occupation (PUFC).
Ouvrage publié avec le concours de la direction régionale des affaires culturelles de Franche-Comté.
Pas de compte rendu pour le moment.

n°12 - Sel, eau, forêt. D'hier à aujourd'hui

Olivier WELLER, Alexa DUFRAISSE et Pierre PÉTREQUIN (dir.)
1ere-couv-sel.jpg
novembre 2008 - ISBN : 978-2-84867-230-4 / ISSN : 1771-8988
570 pages - format : 16 x 24 cm
Numéro de cahier : 12
Série : Homme et environnement / Numéro de série : 1
Responsable de la série : Boris Vannière
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 24 €
Les vingt-quatre contributions regroupées dans cet ouvrage ont été présentées en octobre 2006 lors d'un colloque international du bicentenaire de la mort de Claude-Nicolas Ledoux, l’architecte génial de la Saline Royale d’Arc-et-Senans. Rompant avec les limites entre disciplines scientifiques et les cloisonnements géographiques, les auteurs proposent une nouvelle lecture de l’exploitation du sel en abordant la longue durée, depuis la Chine et le Mexique préhispanique jusqu’à l’Europe préhistorique, ou encore des salines médiévales continentales au sel antique méditerranéen. C’est donc d’histoire technique et sociale qu’il s’agit, en relation avec les modifications environnementales.
Olivier Weller, Alexa Dufraisse et Pierre Pétrequin sont tous trois chercheurs au CNRS. Ils s'intéressent respectivement à l'archéologie du sel, à l'histoire des combustibles ligneux et aux sociétés du Néolithique.
Ouvrage publié avec le concours de la direction régionale des affaires culturelles de Franche-Comté.

n°11 - Vauban, architecte de la modernité ?

Thierry MARTIN et Michèle VIROL (dir.)
couverture-vauban.jpg
août 2008 - ISBN : 978-2-84867-232-8 / ISSN : 1956-0222
306 pages - format : 16 x 24 cm
Numéro de cahier : 11
Série : Transmission, identité, métissage / Numéro de série : 3
Responsable de la série : Vincent Bourdeau
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 29 €
L’œuvre de Vauban (1633-1707) peut être considérée comme une contribution essentielle à l’édification de la modernité, en comprenant celle-ci comme l’époque où la rationalité, dans les différents domaines où elle s’investit, vient occuper une place prépondérante. C’est cette modernité de l’œuvre de Vauban qui est ici interrogée à la fois sous sa forme politique et économique, où elle prend place dans le mouvement de rationalisation de l’action politique qui marquera les XVIIe et XVIIIe siècles, et dans ses applications à l’architecture militaire et aux fortifications. Ce faisant, ce sont à la fois les influences subies et exercées par Vauban sur ses contemporains, anglais et allemands mais aussi américains et canadiens, tout comme son éventuelle actualité qui sont ici présentées et étudiées. Des historiens, des philosophes et des spécialistes de la fortification et de l’urbanisme, européens et américains, se proposent d’évaluer l’apport de Vauban à la construction des temps modernes.
Thierry Martin, professeur à l’université de Franche-Comté, dirige le laboratoire Logiques de l’agir et le pôle Transmission identité, métissage de la MSHE C.-N. Ledoux. Ses travaux portent sur l’histoire et la philosophie des mathématiques sociales. Michèle Virol est maître de conférences habilitée à diriger des recherches à l’IUFM-Paris Sorbonne. Ses recherches portent sur l’histoire du XVIIe siècle et sur Vauban, à propos duquel elle a publié de nombreux articles et dont elle a édité les Oisivetés en 2007.
Ouvrage publié avec le concours de la ville de Besançon, du conseil régional de Franche-Comté et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

n°10 - Travailler dans les entreprises sous l'Occupation

Christian CHEVANDIER et Jean-Claude DAUMAS (dir.)
10-travail-occupation.jpg
janvier 2008 - ISBN : 978-2-84867-211-3 / ISSN : 1772-6220
528 pages - format : A5
Numéro de cahier : 10
Série : Intelligence territoriale / Numéro de série : 5
Responsable de la série : Philippe Barral
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 15 €
Cet ouvrage regroupe les actes des communications présentées lors du Ve colloque du GDR du « Les entreprises françaises sous l'Occupation », tenu à Dijon, les 8 et 9 juin 2006 et à Besançon, les 12 et 13 octobre 2006. Trois grandes questions sont privilégiées : l’impact des réquisitions de main-d’oeuvre du Service du travail obligatoire (STO) sur la structure du marché du travail, la vie des entreprises et les comportements des travailleurs ; les conséquences des exigences allemandes et de la politique de Vichy sur les conditions de travail et le niveau des salaires ; le rôle des formes nouvelles de représentation du personnel prévues par la Charte du travail, des syndicats à l’échelon des entreprises, et de l’idéologie corporatiste du travail.
Le groupement de recherche (GDR) du CNRS « Les Entreprises françaises sous l’Occupation » (voir son site http://gdr2539.ish-lyon.cnrs.fr), créé en 2002, vise, par ses rencontres et publications scientifiques, à favoriser les études historiques dans ce domaine de recherche.

n°9 - Le style des Philosophes

Bruno CURATOLO et Jacques POIRIER (dir.)
philosophes-grande-couv.jpg
octobre 2007 - ISBN : 978-2-84867-192-5 / ISSN : 1771-8988
390 pages - format : 16 x 24 cm
Numéro de cahier : 9
Série : Transmission, identité, métissage / Numéro de série : 2
Responsable de la série : Vincent Bourdeau
Éditeurs : Presses universitaires de Franche-Comté/Éditions universitaires de Dijon
Diffuseur : Sodis
Prix : 24 €
Cet ouvrage rassemble les actes des communications présentées lors du colloque international qui s'est tenu du 2 au 5 novembre 2005 à Besançon. Mettre en vis-à-vis « une pensée de l’écriture et une écriture de la pensée », telle est l’ambition de cet ouvrage. On lira d’abord une réflexion sur l’esthétique et l’imaginaire dans le champ de la philosophie, lorsque l’écriture des philosophes répond aussi bien aux canons d’une époque donnée qu’aux sollicitations les plus intemporelles de la « fabrique des songes ». Vient ensuite une approche du style des philosophes dans son rapport à la construction même d’un système argumentatif autant qu’à divers modes d’expression : langage et littérarité donc, afin de sonder les voies de la création chez des auteurs qui se sont situés, surtout à l’époque contemporaine, au carrefour de la pensée et de l’art.
Bruno Curatolo (Université de Franche-Comté) et Jacques Poirier (Université de Bourgogne) sont professeurs de littérature française contemporaine. Ils consacrent leurs travaux à l'histoire des genres et des idées au vingtième siècle, à la croisée des recherches en sciences humaines et sociales.

n°8 - Formaliser les langues avec l'ordinateur : de INTEX à Nooj

Svetla KOEVA, Denis MAUREL et Max SILBERZTEIN (dir.)
couverture-nooj.jpg
septembre 2007 - ISBN : 978-2-84867-189-5 / ISSN : 1771-8996
442 pages - format : A5
Numéro de cahier : 8
Série : Archive, Bases, Corpus / Numéro de série : 3
Responsable de la série : Margareta Kastberg-Sjöblom
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 25 €
Ce volume rassemble une sélection de 23 communications parmi celles présentées aux sixièmes (Sofia 2003) et septièmes (Tours 2004) journées INTEX/Nooj. Nooj qui est disponible depuis fin 2002 est la nouvelle génération du logiciel INTEX. Les thématiques qui se dégagent de ce volume portent sur (1) la formalisation de ressources linguistiques avec INTEX et Nooj, (2) l'utilisation de corpus pour en caractériser le vocabulaire, et (3) l'analyse syntaxique automatique, avec une étude sur la levée d'ambiguïtés, et une classification syntaxique des phrases d'un texte littéraire.
Max Silberztein (Université de Franche-Comté) est l'auteur des logiciels INTEX et Nooj et a participé à la construction du système de dictionnaires électroniques DELA.
Denis Maurel (Université François Rabelais de Tours) travaille sur le dictionnaire Prolex.
Svetla Koeva (Académie des sciences de Bulgarie) est présidente de l'Association bulgare de linguistique computationnelle.
Pas de compte rendu pour le moment.

n°7 - Les territoires de l'industrie en Europe (1750-2000)

Jean-Claude DAUMAS, Pierre LAMARD et Laurent TISSOT (dir.)
1-couv-territoires.jpg
juillet 2007 - ISBN : 978-2-84867-178-9 / ISSN : 1772-6220
476 pages - format : A5
Numéro de cahier : 7
Série : Intelligence territoriale / Numéro de série : 4
Responsable de la série : Philippe Barral
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 22 €
Depuis la révélation, il y a 30 ans, des succès spectaculaires des micro-territoires productifs de la Troisième Italie, on a découvert sur tous les continents des systèmes productifs localisés qui fondent leur développement sur des dynamiques endogènes où l’ancrage territorial et à la coopération entre les acteurs jouent un rôle essentiel. Ce livre analyse les structures, le fonctionnement et les trajectoires de nombreux districts industriels européens dans le temps long de l’industrialisation, et s’interroge sur la nature du phénomène : alternative structurelle à la grande entreprise, solution à la crise du fordisme ou court épisode dans l’histoire du capitalisme ? Il éclaire aussi son avenir, alors que les districts sont confrontés à une mondialisation qui menace de desserrer les liens des entreprises avec le territoire.
Jean-Claude Daumas (Université de Franche-Comté/Institut universitaire de France), Laurent Tissot (Université de Neuchâtel) et Pierre Lamard (Université de Technologie de Belfort-Montbéliard) sont spécialistes d'histoire des entreprises. Leurs recherches concernent notamment le rôle du territoire dans le développement économique.

n°6 - Autour des Chifflet : des origines de l'érudition en Franche-Comté

Laurence DELOBETTE et Paul DELSALLE (dir.)
6-1ere-couv.png
juillet 2007 - ISBN : 978-2-84867-174-1 / ISSN : 1771-8988
260 pages - format : A5
Numéro de cahier : 6
Série : Transmission, identité, métissage / Numéro de série : 1
Responsable de la série : Vincent Bourdeau
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 17 €
À Besançon, le nom de Chifflet évoque celui d’une rue et aussi, pour les habitants les mieux renseignés, celui d’un ancien hôtel particulier. L’héritage de cette extraordinaire dynastie de savants franc-comtois ne saurait pourtant se limiter à cette éponymie. Leurs compétences s’étendaient au droit, à la médecine et à l’histoire. Leur esprit de curiosité est à l’origine de la constitution de plusieurs disciplines académiques, telles l'archéologie ou la numismatique. Localement, les Chifflet ont donc joué au sein du milieu humaniste un rôle de premier plan. Cependant, ces érudits rayonnent bien au-delà de l’échelon local. La dynastie Chifflet était en contact avec tout ce que l’Europe comportait de savants et de lettrés. Les savants bisontins ont ainsi formé un véritable réseau intellectuel.
Laurence Delobette (Université de Franche-Comté) effectue ses recherches sur l'histoire du comté de Bourgogne au XIIIe siècle.
Paul Delsalle (Université de Franche-Comté) étudie le comté de Bourgogne à l'époque des Habsbourg.

n°5 - Les paysages périurbains et leur prix

Jean CAVAILHÈS et Daniel JOLY (dir.)
1ere-couv.png
août 2006 - ISBN : 2-84867-142-4
206 pages - format : 16 x 24 cm
Numéro de cahier : 5
Série : Intelligence territoriale / Numéro de série : 5
Responsable de la série : Philippe Barral
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 22 €
Les ménages sont-ils prêts à payer une maison plus chère qu’une autre pour la vue qu’elle leur offre ? Si oui, quel est le prix de ce paysage donné à voir ? La valeur économique des paysages de la région périurbaine dijonnaise est estimée grâce aux apports combinés de la géographie quantitative et des méthodes d’évaluation économique. L’apport de la géographie consiste à caractériser le paysage vu à partir d’une information réduite à l’essentiel : le relief et les objets disposés au sol. Ensuite, l’analyse économique, portant sur 4 050 transactions immobilières, montre que certains traits du paysage ont un prix significatif et que, par conséquent, l’attrait du cadre de vie périurbain est un facteur de choix résidentiel. La démarche adoptée relève d’un parti pris : elle vise à l’objectivité, par l’application de modèles quantitatifs et de méthodes reproductibles.
Daniel Joly (Université de Franche-Comté) effectue ses recherches dans trois domaines : l'Arctique, la climatologie et le paysage.
Jean Cavailhès (Institut national de la recherche agronomique) effectue ses recherches sur l'économie urbaine appliquée aux espaces périurbains et aux formes urbaines, l'économie de l'environnement appliquée au prix hédoniste des paysages et du climat, l'économie foncière et immobilière appliquée au logement et au marché foncier et l'économie foncière appliquée à l'agriculture.

n°4 - La mémoire de l'industrie : de l'usine au patrimoine

Jean-Claude DAUMAS (dir.)
4-1ere-couv_memoire-industrie.jpg
juillet 2006 - ISBN : 2-84867-140-8
424 pages - format : A5
Numéro de cahier : 4
Série : Intelligence territoriale / Numéro de série : 2
Responsable de la série : Philippe Barral
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 17 €
Longtemps ignoré ou méprisé, le patrimoine industriel fait aujourd’hui l’objet d’une reconnaissance institutionnelle (réhabilitation, circuits touristiques, musées). Après avoir beaucoup détruit, on rêve désormais de tout conserver car les vestiges de l’industrie sont perçus comme constitutifs d’identités professionnelles ou locales dignes d’être valorisées. Si les sciences sociales ne peuvent ignorer ce désir de patrimonialisation qui vient d’en bas, elles ne doivent pas cependant se laisser submerger par ces mémoires singulières. Ce livre s’interroge sur le processus qui transforme l’usine en patrimoine, la seconde vie que lui donnent les nouvelles fonctions qui l’investissent et les conditions d’une histoire qui fasse toute sa place aux traces matérielles de l’industrie.
Jean-Claude Daumas (Université de Franche-Comté/Institut universitaire de France) est spécialiste d'histoire économique. Son livre L'amour du drap (1999) a obtenu le prix du Crédit Lyonnais pour l'histoire d'entreprise. Il a également publié Le capitalisme familial : logiques et trajectoires (2003), Les Territoires de la laine (2004) et Les systèmes productifs dans l'Arc jurassien.

n°3 - JADT'06

Jean-Marie VIPREY (dir.)
3-1ere-couv_jadt.jpg
avril 2006 - ISBN : 2-84867130-0
1016 pages en 2 volumes - format : 16 x 24 cm
Numéro de cahier : 3
Série : Archive, Bases, Corpus / Numéro de série : 2
Responsable de la série : Margareta Kastberg-Sjöblom
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 75 €
Les Journées internationales d'Analyse des Données Textuelles (JADT) permettent à des chercheurs travaillant dans les différents domaines concernés par les traitements automatiques et statistiques de données textuelles de se rencontrer tous les deux ans afin de confronter leurs expériences. Les JADT'06 ont réuni, du 19 au 21 avril à Besançon, des statisticiens, linguistes, chercheurs en analyse du discours et dans l'ensemble des sciences humaines, informaticiens, spécialistes de veille et de fouille documentaires venus de plusieurs continents. On trouvera dans ces Actes de nombreux aspects de l'état de l'art dans ces domaines, et des discussions éclairant le développement et l'évolution de l'analyse des données textuelles comme creuset transdisciplinaire au service de l'ensemble des sciences humaines.
Pas de compte rendu pour le moment.

n°2 - Les systèmes productifs dans l'Arc jurassien

Jean-Claude DAUMAS (dir.)
2-1ere-couv_arc-jurassien.jpg
décembre 2004 - ISBN : 2-84867-078-9
338 pages - format : A5
Numéro de cahier : 2
Série : Intelligence territoriale / Numéro de série : 1
Responsable de la série : Philippe Barral
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 19,50 €
Une commune culture technique est à l'origine, de part et d'autre de la frontière franco-suisse, d'activités industrielles aussi diverses que l'horlogerie, l'automobile, la mécanique, la lunetterie ou les microtechniques. Les historiens, géographes, économistes et praticiens qui ont collaboré à ce livre ont accepté le jeu de la confrontation interdisciplinaire pour s'interroger sur le rôle des élites économiques et de l'Etat dans l'industrialisation, les formes prises par les relations internentreprises, la place d'une grande firme leader au sein d'un réseau régional de PME, les mécanismes de l'innovation, et le rôle des institutions dans la cristallisation et le fonctionnement des territoires productifs de l'Arc jurassien éclaire le présent d'une région où, sous les coups de la mondialisation, l'industrie connaît de grands bouleversements.
Jean-Claude Daumas (Université de Franche-Comté/Institut universitaire de France) est spécialiste d'histoire économique. Son livre L'amour du drap (1999) a obtenu le prix du Crédit Lyonnais pour l'histoire d'entreprise. Il a également publié Le capitalisme familial : logiques et trajectoires (2003), Les Territoires de la laine (2004).
Pas de compte rendu pour le moment.

n°1 - INTEX : pour la linguistique et le traitement automatique des langues

Claude MULLER, Jean ROYAUTE et Max SILBERZTEIN (dir.)
1ere-couv.jpg
octobre 2004 - ISBN : 2-84867-062-2
366 pages - format : A5
Numéro de cahier : 1
Série : Archive, Bases, Corpus / Numéro de série : 1
Responsable de la série : Margareta Kastberg-Sjöblom
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 26 €
Ce volume, rassemble une sélection de vingt communications présentées aux quatrièmes (Bordeaux 2001) et cinquièmes (Marseille 2002) journées INTEX. INTEX est un environnement de développement utilisé comme outil de formalisation des langues naturelles, et aussi comme outil de développement d’applications de Traitement Automatique des Langues (TAL). Les thématiques qui se dégagent de cet ouvrage portent sur (1) la constitution de ressources dictionnairiques, (2) les traitements syntaxiques, sémantiques et morphologiques locaux, et (3) les applications, notamment pour la fouille de textes, l’analyse littéraire et l’utilisation d’INTEX à des fins pédagogiques.
Pas de compte rendu pour le moment.

CNRS filaire Nlogo universite F C noir site  UBFC N RnMSH N
twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2017 MSHE Ledoux. Tous droits réservés