Prix de thèse 2022

20221125 prix these 2022La Fédération des Maisons des sciences de l'homme de Bourgogne et de Franche-Comté, qui réunit la MSHE C. N. Ledoux et la MSH de Dijon, lance le prix de thèse 2022.

Le prix de thèse est destiné à soutenir la publication des travaux de jeunes chercheurs dont la thèse promeut l’interdisciplinarité au sein des sciences humaines et sociales (SHS) ou entre les SHS et les autres domaines scientifiques. Les valeurs telles que l’ouverture d’esprit, la dimension européenne de la réflexion, la rigueur intellectuelle, le caractère innovant de la recherche figurent également dans les critères d’attribution.

Peuvent candidater les jeunes chercheurs qui ont soutenu leur doctorat à UBFC dans l’année N, l’année N-1, ou l'année N-2. La recherche qui fait l’objet de la thèse doit concerner principalement une discipline d’une des trois écoles doctorales DGEP, LECLA, SEPT.

Appel à projets TransLation 2023

20221125 AAP TransLation 23La Fédération des Maisons des sciences de l'homme de Bourgogne et de Franche-Comté, qui réunit la MSHE C. N. Ledoux et la MSH de Dijon, lance l'édition 2023 de l'appel à projets (AAP) TransLation.

La Fédération développe un axe thématique commun structurant autour des mots-clés « transfert », « circulation », « transition », dénommé « TransLation ». Cet axe recouvre des champs de recherche ayant une forte dimension sociétale, déjà présents dans les programmations scientifiques des deux MSH et des laboratoires qui leur sont associés.

L'appel à projets a pour objectifs de :
- favoriser l’émergence de nouveaux projets de recherche pour alimenter cet axe commun,
- préparer à de futurs appels à projets (régionaux, nationaux, européens).

Parution: Adolphe Gouhenant. Engagements et ruptures d’un socialiste utopique (1804-1871)

20221114 Parution A GouhenantAdolphe Gouhenant. Engagements et ruptures d’un socialiste utopique (1804-1871)

Emmanuel Pécontal et Paula Selzer

Adolphe Gouhenant (1804-1871) fut un acteur aujourd’hui oublié du mouvement social au XIXe siècle. Sa première réalisation fut la construction d’une tour dominant la ville de Lyon, dédiée aux arts et aux sciences. Il s’engagea ensuite dans le mouvement social sous la bannière du communisme icarien d’Étienne Cabet. Accusé de complot communiste à Toulouse en 1843, il fut acquitté et vécut quelques années de son métier de peintre, avant d’être choisi par Cabet pour mener l’avant-garde de la communauté que ce dernier voulait fonder au Texas. Le fiasco de cette expérience le lança dans une nouvelle vie aux États-Unis où ses dons artistiques lui permirent de se réinventer.


Commander


Une diversité de régimes fonciers dès l'Empire romain

20221108 Code agraire romainGérard Chouquer, historien de la propriété et du cadastre (1), responsable à la MSHE de l’action « Normes et pratiques foncières et agricoles dans le monde », qui constitue également l’une des séries de la collection des Cahiers de la MSHE, a récemment publié Code de droit agraire romain. Référents antiques pour le pluralisme et les anciens régimes fonciers aux éditions Publi-Topex. Un ouvrage qui fait écho aux travaux que le chercheur mène à la MSHE.

Explications avec Gérard Chouquer.

L’ouvrage restitue un corpus de droit élaboré pendant la colonisation romaine par les agrimensores, les arpenteurs romains. Vous le qualifiez de « droit des "conditions" et des "controverses agraires" ». Pouvez-vous présenter ce code ?

Approches innovantes pour étudier les dynamiques de territoire dans la durée

20221028 archaedynLe premier volume de Archaedyn. Dynamique spatiale des territoires de la Préhistoire au Moyen Âge vient de paraître aux Presses universitaires de Franche-Comté dans la collection des Cahiers de la MSHE sous la direction de Estelle Gauthier, Murielle Georges-Leroy, Nicolas Poirier et Olivier Weller (1). L’ouvrage rend compte des résultats du programme de recherche Archaedyn mené à la MSHE depuis 2005, sous la responsabilité de François Favory et Laure Nuninger, d’abord dans le cadre d’une ACI (action concertée incitative) puis d’un contrat ANR (agence nationale pour la recherche) (2). Ce premier volume restitue deux ateliers du programme Archaedyn : « aires d’approvisionnement, terroirs et finages » et « circulation des matières premières et des produits ».

Présentation avec les chercheurs.

Des bénévoles aux côtés des chercheurs dans les Vosges saônoises

202210012 ARESACChercheurs et bénévoles main dans la main pour inventorier les bornes royales dans les forêts des Vosges saônoises, et avec elles analyser les usages des espaces forestiers depuis 300 ans. Cette collaboration déjà mise en œuvre à la MSHE dans les années 2010 (1) se renouvelle avec l’action « Bornes royales et héritages culturels et environnementaux dans les forêts des Vosges saônoises », sous la double responsabilité de Emmanuel Garnier, directeur de recherche CNRS spécialiste de l’histoire de l’environnement au laboratoire Chrono-environnement et Daniel Daval, archéologue bénévole et président de l’Association de recherche et d’étude des sites archéologiques comtois (ARESAC).
Implantées vers 1730 en Franche-Comté, les bornes sont des blocs de grès ornés des armes du roi de France, trois fleurs de lys sculptées en bas-relief, servant à délimiter des parcelles forestières. « Le bois présente un intérêt économique important pour le royaume de France, pour la construction navale et l’industrie notamment – explique Daniel Daval. L’administration royale veut donc protéger cette ressource en la soustrayant aux usages locaux traditionnels. C’est la raison d’être du bornage. » L’archéologue bénévole est le responsable scientifique des prospections archéologiques sur le terrain.

Faculté dehors: retour sur une expérience de recherche-formation

20220926 faculte dehorsAu cours de l’année 2021-2022, des élèves de CM1/CM2 de l’école de Nancray ont fait classe un après-midi par semaine dans la doline du parc du musée des Maisons comtoises. Des étudiants de sociologie et anthropologie les ont suivis et ont mené une enquête ethnographique, sous la direction de Sophie Némoz, maîtresse de conférences au LaSA (1), pour comprendre comment enfants et adultes vivaient cette expérience. Leur travail a donné lieu à l’exposition Devenir avec les autres par-delà les humains visible du 19 mai au 4 juillet 2022 au musée des Maisons comtoises de Nancray.
Retour avec Sophie Némoz sur le projet « Faculté dehors » (2).

« Faculté dehors » fait écho à l’« école dehors » qu’ont vécue les élèves de CM1/CM2. Pouvez-vous revenir sur l’origine du projet et expliquer les objectifs qu’il poursuivait ?
Je me suis lancée dans cette initiative en 2021. En tant qu’enseignante-chercheure, articuler la recherche et la formation, c’est presque une évidence ! Au départ, je les ai associées dans différents masters où j’ai enseigné, que ce soit à l’étranger ou en France, au sein du master international sur les éco-innovations (3) par exemple. Puis, au Laboratoire de sociologie et d’anthropologie, j’ai été élue en 2017 responsable des formations de licence 2 et de licence 3 pour le département pédagogique. Auprès des étudiants de premier cycle, j’ai porté plusieurs projets de recherche que je menais avec la MSHE (4).

Nouveaux GPS à la plateforme SHERPA

20220913 STONEXLa plateforme technologique SHERPA a fait l’acquisition de deux nouveaux récepteurs GPS différentiels Stonex S850A, grâce à un financement de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Il s’agit d’une solution de positionnement par satellite GNSS RTK (Global Navigation Satellite Systems, Real Time Kinematic).
Le système reçoit via le réseau de téléphonie mobile des données de correction envoyées par des stations de référence. L’intégration de ces données supplémentaires permet de corriger en temps réel les erreurs de positionnement du récepteur GPS et ainsi d’améliorer la précision des mesures, qui peuvent être infracentimétriques en milieu ouvert. Le système prend en charge la réception simultanée de plusieurs constellations satellitaires, parmi lesquelles GPS, GLONASS, GALILEO et QZSS, permettant d’optimiser la disponibilité et la fiabilité de la solution RTK.
Le récepteur est contrôlé au moyen d’une tablette durcie, offrant également une visualisation des mesures sur un fond de carte préalablement choisi, ou sur des orthophotos satellitaires ou plan OpenStreetMap téléchargeables via l’application. L’ensemble des données sont ensuite exportables aux formats .shp ou .csv.