TMS - Transmettre la mémoire des sites de stockage de déchets radioactifs

 
Responsable(s) : Laetitia Ogorzelec-Guinchard (Laboratoire de sociologie et d'anthropologie)   P2 A1 TMS 
Télécharger la fiche de l'action  
Financeurs : 
MSHE Ledoux, appel à projets « Soutien à la recherche en SHS en Franche-Comté » 2019
Fédération des MSH de Bourgogne et de Franche-Comté, appel à projets « Transmission, travail, pouvoirs » 2019
 
Durée de l'action : 2019-2022  
   
Tessons et fragments de calcaire mélangés à des « marqueurs
de surface » expérimentés à Bure, sur le site de Cigéo, afin de
signifier, par-delà les millénaires, la singularité du lieu aux
« archéologues du futur ». © L. Ogorzelec-Guinchard
 
Placé pour des milliers d’années - et donc pour de multiples générations - sous l’horizon d’une catastrophe possible, le stockage des déchets radioactifs engage un travail inédit de transmission. S’il faut mobiliser des techniques prévenant les risques de contamination sur des périodes aussi longues, il est également indispensable de transmettre des informations ainsi que des messages d’alerte compréhensibles pendant de telles durées. On connaît mal la manière dont les institutions cherchent à surmonter les problèmes que pose cette transmission. L'action TMS tentera de comprendre comment, dans les documents de travail, mais aussi sur un territoire où s’implante un projet de stockage, les acteurs concernés tentent de se donner des « prises sur l’avenir ».   Équipes de recherche et partenaires concernées :
- Maison des sciences de l'homme (MSH) de Dijon
- Laboratoire Communications, médiations, organisations, savoirs (CIMEOS), UBFC
- Laboratoire de sociologie et d'anthropologie (LASA), UBFC
- Laboratoire Théoriser et modéliser pour aménager (ThéMA), UBFC
- Laboratoire Chrono-environnement, UBFC
- L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA)


La vie de l'action :
- Communication de Laetitia Ogorzelec-Guinchard, « Faire monde avec nos déchets radioactifs », colloque « Déchets, Énergies, Eaux : déqualification des ressources à l'heure de la transition écologique » (organisation : laboratoire Habiter le Monde) - 9 septembre 2021
- Communication de Laetitia Ogorzelec-Guinchard, « Transmettre la mémoire de l'enfouissement des déchets radioactifs : un geste inscrit dans un nouveau régime d'historicité ? », séminaire du LaSA - 25 février 2021
- Communication de Laetitia Ogorzelec-Guinchard et Simon Calla, socio-anthropologues, sur la question de la transmission de la mémoire des sites d’enfouissement des déchets radioactifs, sémaire « Sémio-graphisme et mémoire » (organisation : Centre d'Anthropologie Culturelle [CANTHEL]) - 12 février 2021
- « Le temps du danger », chronique de Hervé Gardette, France culture - 28 janvier 2020
- Entretien avec L. Ogorzelec « Enfouissement des déchets radioactifs : comment en garder la mémoire ? », Made in Franche-Comté - 21 janvier 2020
- Table ronde « Autour de la "mémoire du futur″ (et de l’avenir de nos restes) » - 4 juin 2019
- Journée d'étude « Transmettre la mémoire des sites de stockage de déchets radioactifs : les SHS face aux défis du temps long » - 14 février 2019

Publication :
- Laetitia Ogorzelec-Guinchard et Simon Calla, « Se souvenir des déchets radioactifs », Socio-anthropologie, 42, 2020, 123-137. Version en ligne
- Laetitia Ogorzelec-Guinchard, « Comment signaler les déchets nucléaires par-delà les millénaires ? », The conversation, 19 janvier 2020
- Laetitia Ogorzelec-Guinchard, « Signalétique de l’apocalypse. Alerter de la dangerosité des déchets nucléaires par-delà les millénaires », Terrain, 71, avril 2019
    Dernière mise à jour : 11/02/2021

twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2021 MSHE Ledoux. Tous droits réservés