Pôle 5 : Parents isolés, bébé et soutien familial et institutionnel

 
Responsable(s) : Denis Mellier (laboratoire de psychologie)    
Télécharger la fiche de l'action  
Financeurs :
Université de Franche-Comté, BQR
 
Durée de l'action : 2011-2015. Cette action se poursuit avec l'action « Le bébé, sa famille et ses enveloppes »  
   
 
En occident, les parents sont de plus en plus nombreux à se retrouver isolés de leur famille après la naissance de leur bébé. Cette étude cherche à évaluer l'impact de cette situation sur le développement du bébé, de la naissance à ses deux ans, et sur les difficultés de ces parents isolés à demander de l'aide aux professionnels. L'objectif principal consiste à analyser les effets sur les bébés de cette situation, les objectifs secondaires à comprendre le processus. La méthode longitudinale de suivi de parents avec leur bébé, dés le prénatal au 18 mois de l'enfant, est utilisée. Dans le même temps, un travail complémentaire est réalisé avec des professionnels concernés par ces problèmes, à l'aide de groupes de référence.
La population est recrutée avec les réseaux de professionnels en périnatalité et l'indication d'un risque modéré au regard du bébé. Le suivi est réalisé par un psychologue venant chaque mois auprès de la famille, jusqu'aux 3 mois du bébé puis à 6, 9, 12 et 18 mois. Passation des outils habituels pour évaluer la situation. Construction de 3 grilles d'évaluation pour coter sur 18 mois dans chaque famille, l'évolution du bébé, l'évolution des anxiétés présentes dans le post-partum, l'évolution des relations avec les professionnels. Des analyses statistiques comparatives et corrélationnelles permettent une analyse poussée des résultats pour construire un modèle explicatif plus général.
L'équipe comprend 11 personnes en psychologie ou psychopathologie, 3 experts (pédopsychiatre, épidémiologiste, sociologue) renforcent le comité scientifique. 3 correspondants étrangers (zone germanique, québécoise et grecque) participent à la recherche pour son extension internationale.
L'étude du post-partum permet de comprendre comment, dans la pratique et les actions de santé publique, il y a une intrication de la psychopathologie du bébé, de la compétence des parents et du rôle des professionnels.

Dans le cadre de cette action, Delphine Vennat a soutenu une thèse le 13 septembre 2018 « Devenir mère et défaut d’étayage familial dans le post-partum immédiat. Étude clinique, longitudinale et comparative à domicile des 2 semaines aux 18 mois du bébé ».
  Équipes de recherche concernées :
Laboratoire de psychologie, UFC
Centre de Recherche en psychologie et psychopathologie Clinique, université Lyon 2
Centre d’Étude Psychanalytique et psychopathologique, université de Paris 7, Hôpital Bichat
Laboratoire de psychologie clinique des relations interpersonnelles, université de Genève
Centre d’Etude Interdisciplinaire sur le Développement de l’enfant et de la famille (CEIDEF), université de Québec à Trois Rivières
Université de Bourgogne
Laboratoire de psychopathologie et psychologie médicale (EA 4452)
IFR SANTE STIC
Pôle AAFE

La vie de l'action :
Colloque « Quelles psychothérapies pour bébé ? Les soins parents-bébé » ? Les soins parents-bébé » - 16-18 novembre 2017
Colloque « Le bébé et sa famille » - 20-22 juin 2013

Publications :
Principales publications 2010 à 2015

    Dernière mise à jour : 18/11/2017

twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2017 MSHE Ledoux. Tous droits réservés