Pôle 5 : STREEM - Les STratégies de REgulation EMotionnelle : approches multimodale, vie entière et interculturelle

logoANR petitResponsable : Sandrine VIEILLARD

Télécharger la fiche de l'action.

Cette recherche s'inscrit dans une approche interdisciplinaire pour étudier l'impact du vieillissement sur les modifications des processus de traitement des émotions.

La littérature sur le vieillissement fait état de modifications importantes des processus de traitement émotionnel chez les personnes d'âge avancé. Comparativement aux adultes jeunes, les aînés rapportent moins d'affects négatifs, montrent une attention sélective pour les stimuli positifs et rappellent mieux les informations positives dans des tâches de reconnaissance incidente. Ces données ont été interprétées en termes de « biais de positivité » révélant une amélioration des capacités de régulation émotionnelle au cours du vieillissement.
D'autres données récentes ont montré que contrairement aux adultes jeunes, les jugements d'arousal et de valence des aînés pour des images émotionnelles corrélaient fortement, suggérant l'existence d'une dé-différentiation des processus émotionnels. Ces résultats mis en évidence à l'aide de matériel verbal ou visuel, n'ont jamais été répliqués à l'aide de vecteurs puissants pour l'induction des émotions telles que la musique et les odeurs.

Le présent projet vise à coupler des mesures physiologiques (e.g., activités des muscles faciaux, réponse électrodermale, rythme cardiaque) à des tâches de jugements émotionnels (e.g., valence, arousal, préférence), de catégorisation libre et de reconnaissance incidente pour tester en intra-sujet, et à l'aide de stimuli musicaux et olfactifs contrôlés sur les dimensions valence et arousal, l'existence d'un biais de positivité et d'une dé-différentiation des processus émotionnels.

Cette étude est conduite en collaboration avec des spécialistes de la cognition musicale, des neurosciences sensorielles et du vieillissement. Le présent projet a vocation à déboucher sur une étude anatomo-fonctionnelle des émotions musicales et olfactives pour vérifier si, comme l'ont montré Mather et al. (2004) avec des stimuli visuels, les aînés témoignent, comparativement aux adultes jeunes, d'une activité de l'amygdale plus importante pour les stimuli olfactifs et musicaux positifs par rapport aux stimulations négatives.

Cette première action a été complétée dès 2012 par un projet soutenu par un financement ANR sur 3 ans, obtenu dans le cadre de l'AAP 2011 EMCO "Emotion(s), cognition, comportement" : STREEM - Les STratégies de REgulation EMotionnelle : approches multimodale, vie entière et interculturelle.
Ce projet, porté par la MSHE Ledoux, et coordonné par Sandrine Vieillard, a le laboratoire de neurosciences (EA 481) de l'Université de Franche-Comté en partenaire 2 (Jean-Louis Millot), et le LEAD (UMR 5022) de l'Université de Bourgogne en partenaire 3 (Emmanuel Bigand).

Durée de l'action : de janvier 2010 à juillet 2015.

Résumé du projet STREEM
Bien qu'elle constitue une problématique clef pour répondre à une demande sociétale forte autour de la qualité de vie et de la santé mentale de la population vieillissante, l'influence de l'âge sur les processus de régulation émotionnelle est une thématique neuve laissant nombre de questions encore non résolues. L'objectif de ce projet de recherche est d'examiner, dans une perspective vie entière, multimodale (i.e., cartoons humoristiques, musique, odeurs) et interculturelle, les capacités de régulation émotionnelle intrinsèque et extrinsèque d'adultes jeunes, d'âge moyen et avancé, sur la base de mesures comportementales et physiologiques mises en relation avec des variables différentielles (e.g., traits de personnalité ; stratégies de régulation), émotionnelles (e.g., anxiété, dépression) et cognitives (e.g., fonctions exécutives). Cette étude devrait permettre de confronter plusieurs cadres théoriques actuels sur la question du traitement des émotions avec l'avancée en âge (i.e., modèles SST, DIT, et SAVI) et déboucher sur une compréhension plus fine des interactions cognition-émotion avec l'avancée en âge pour l'exploration de nouvelles stratégies d'intervention (e.g., psychologiques, environnementales) et de prévention dans le domaine de la santé mentale.

twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2017 MSHE Ledoux. Tous droits réservés