Pôle 1 : Pour une approche systémique des quartiers sensibles

Responsables : Daniel Joly, Hervé Touboul

Télécharger la fiche de l'action

L'espace est l'un des éléments qui fondent le comportement des individus. Dans le cadre de la ville en général et les quartiers sensibles en particulier, l'espace « réel » du géographe est le support de référence sur lequel se greffent les perceptions, peurs et contraintes sociales. Tous les facteurs qui entrent en jeu, depuis les actions politiques, jusqu'aux jeux d'acteurs, en passant par le vécu des habitants des quartiers ont été maintes fois décrits. Cette action entend analyser ce système au travers de textes scientifiques consacrés à ce sujet par des spécialistes tels qu'urbanistes, aménageurs, sociologues, géographes, etc. L'analyse de ce qui a été écrit sur la structure des quartiers (habitat, limites), les pratiques spatiales, sur les lieux fréquentés ou encore le fonctionnement des quartiers doit parvenir à révéler une géographie sociale du quartier. Il s'agit de percevoir comment le quartier, perçu en tant qu'espace autonome aussi bien qu'espace dans la ville, vit, se structure et fonctionne.

Le quartier sensible est un espace clos dont l'histoire, pourtant courte, est mouvementée. L'étude de son fonctionnement ne saurait se dispenser de l'interdisciplinarité et du recours à la systémique, concept intégrateur de la complexité.

Au travers de la structuration, l'évolution du quartier sensible et des regards portés sur lui, l'interdisciplinarité devient porteur de nouvelles problématiques et compréhensions. Partant, plusieurs thèmes et interrogations seront discutés :
1. Territoire, limites : les structures spatiales des quartiers
2. Espaces investis et vécus : le fonctionnement des quartiers
3. Espaces instrumentés, technicisés.

Le programme de travail consiste à réunir, au rythme régulier de une fois par mois, l'ensemble des participants à des séances de travail au cours desquelles les objectifs de l'action sont débattus dans un esprit systémique.
Un système est, selon la définition qui est admise, « un ensemble d'éléments interagissant entre eux selon un certain nombre de principes et de règles ». Un système est déterminé par le choix des interactions qui le caractérisent et par sa frontière, c'est-à-dire le critère d'appartenance au système (déterminant si une entité appartient au système ou fait au contraire partie de son environnement).
Cette définition renvoie explicitement à une manière d'analyser les quartiers, ensemble complexe de faits et d'éléments en relation, en traitant ces derniers dans leur globalité et non individuellement. Une représentation schématique du « système quartier » sera proposée de manière à ce que tout élément en relation avec le quartier trouve sa place dans l'une ou l'autre des boîtes (module) selon qu'il est relatif à la production du quartier, à sa construction, à sa perception/représentation ou, enfin, aux actions sur le quartier ou sur les éléments qui le constituent.

twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2017 MSHE Ledoux. Tous droits réservés