Pôle 2 : Approche pluridisciplinaire du peuplement pré-/protohistorique et historique du Jura et du Morvan : contraintes croisées du climat et de l’homme

 
Responsable(s) : Émilie Gauthier (laboratoire Chrono-environnement)    
Télécharger la fiche de l'action  
Financeurs : 
Université de Franche-comté, contrats doctoraux de Valentin Chevassu et Amandine Angeli
Zone Atelier Arc Jurassien (ZAAJ)
 
Durée de l'action : 2015-2020  
   
 
L’analyse multiparamètre à haute résolution temporelle des sédiments profonds du lac de Chalain est étroitement liées aux données archéologiques abondantes et détaillées en bordure de ce lac pour le Néolithique et l’âge du Bronze (classement à l’UNESCO). Cette étude permettra aussi de déborder largement ces périodes pour s’intéresser aux conséquences éventuelles du peuplement plus anciens de cette micro-région et surtout aux périodes protohistoriques et historiques récentes peu documentées par l’archéologie. Plus globalement, les modèles d’organisation et d’évolution du peuplement issus des données archéologiques et historiques, permettent une confrontation directe avec les modèles publiés par les paléoenvironnementalistes, afin de déboucher sur des synthèses plus globales.

Deux thèses sont inscrites dans cette action :
Valentin Chevassu a soutenu le 7 janvier 2021 un doctorat en archéologie, intitulé « Peuplement, paysages et pouvoirs médiévaux en contexte de moyenne montagne : les cas du sud Morvan et du Jura central ».
Amandine Angeli portant prépare un doctorat en archéologie portant sur les « Réponses environnementales des occupations pré-/protohistoriques et historiques du bassin versant du lac de Chalain (Jura) : contraintes croisées du climat et de l'homme ».
  Équipes de recherche concernées :
Laboratoire Chrono-environnement

La vie de l'action :
Valentin Chevassu, nouveau docteur à la MSHE


    Dernière mise à jour : 15/01/2019

twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2021 MSHE Ledoux. Tous droits réservés