Présentation et instances de la MSHE C. N. Ledoux

drapeau espagnoldrapeau anglais

La Maison des sciences de l’homme et de l’environnement (MSHE) Claude Nicolas Ledoux est une unité d'appui et de recherche (UAR3124) sous tutelle du CNRS et de l’université Bourgogne Franche-Comté ; elle est hébergée par l’université de Franche-Comté. Depuis le 1er janvier 2012, elle est aussi une fédération de recherche (FED 4209), reconnue par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Elle fédère les laboratoires franc-comtois du domaine des sciences humaines et sociales (SHS) ou comportant une équipe SHS en leur sein.

La MSHE est intégrée au Réseau national des Maisons des sciences de l’homme (RnMSH) et a mis en place avec la Maison des sciences de l’homme (MSH) de Dijon une Fédération des MSH de Bourgogne et de Franche-Comté, pour concrétiser les collaborations anciennes développées entre les deux maisons.

La MSHE est présente dans les conseils de quatre collegiums de l’UFC (SNET, SSS, SJEG et SHH) sur cinq, et dans ceux de cinq pôles thématiques de la ComUE UBFC (DGEP, LLC et SHS à titre principal et SCS et SV2TEA à titre secondaire).

La MSHE Ledoux est également partie prenante de la Graduate School TRANSBIO, mise en place dans le cadre de la ComUE UBFC ; il s'agit d'un cursus international et intégré Master-Doctorat pour promouvoir la transition vers l’utilisation durable des ressources et pour la protection de la biodiversité.

Depuis septembre 2015, le directeur de la MSHE Ledoux est Philippe Barral, professeur d'archéologie protohistorique à l'université de Franche-Comté. Le directeur-adjoint est André Didierjean, professeur de psychologie cognitive à l'université de Franche-Comté.

Toute l'équipe de la MSHE
Image
modal image

Les missions et services de la MSHE Ledoux

La MSHE œuvre au développement et à la valorisation des recherches en sciences humaines et sociales. Elle propose des services d’appui à la recherche (plateformes administrative et technologique) et une programmation scientifique spécifique.
Promouvoir l’interdisciplinarité avec une programmation scientifique spécifique
La MSHE promeut l’interdisciplinarité, notamment à travers une programmation scientifique spécifique, structurée en cinq pôles de recherche.
Pôle 1. Dynamiques territoriales
Pôle 2. Interactions homme - environnement
Pôle 3. Normes, pratiques et savoirs
Pôle 4. Archive, bases, corpus
Pôle 5. Comportements, risques, santé

Chaque pôle de recherche accueille des actions portées par des chercheurs des laboratoires fédérés. Une centaine de chercheurs locaux sont mobilisés, et au total, ce sont plus de 200 chercheurs de laboratoires français ou étrangers qui interviennent dans ses actions de recherche.

La MSHE accueille des doctorants et post-doctorants impliqués dans ses actions de recherche. Elle reçoit également des chercheurs ou des professeurs invités pour des séjours d'un mois à un an, dans le cadre de collaborations de recherche avec des chercheurs impliqués dans ses actions.
Soutenir les projets de recherche et diffuser leurs résultats
Soutenir méthodologiquement et techniquement la recherche
Offrir des espaces de travail
Ouvrir la recherche vers les acteurs économiques et sociaux

Les instances de la MSHE Ledoux

Comité de pilotage
La composition du Comité de pilotage est la suivante :
avec voix délibérative :
- le président d'Université Bourgogne Franche-Comté ou son représentant,
- le président de l'université de Franche-Comté ou son représentant,
- le délégué régional Centre-Est du CNRS ou son représentant,
- le directeur de l'Institut national des sciences humaines et sociales du CNRS ou son représentant,
- un membre du Bureau du Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme,
- le délégué régional à la recherche et à l'innovation ou son représentant,
avec voix non délibérative :
- le directeur de l'UAR,
- le directeur adjoint de l'UAR,
- le secrétaire général de l'UAR,
- les coordinateurs des pôles de recherche de l'UAR,
- le responsable de la plateforme technologique de l'UAR.

Le Comité de pilotage se réunit sur proposition du directeur de l'UAR ou de la majorité des membres du comité, en tant que de besoin. Il peut s'adjoindre des personnalités qualifiées avec voix consultative. Il décide de l'organisation générale et du fonctionnement de l'UAR et se prononce sur toute modification des statuts de la MSHE, du périmètre des laboratoires partenaires, de la direction de l'UAR.
Conseil scientifique
Conseil d'orientation et de gestion
Bureau
Conseil de laboratoire