Doctorants et post-doc de la MSHE

Doctorants actuellement accueillis à la MSHE

Nastasya Winckel
Nastasya Winckel

Nastasya Winckel prépare une thèse en sciences économiques (école doctorale SEPT) dirigée par Fabienne Picard et co-encadrée par Nathalie Kroichvili, intitulée « Dynamique territoriale et revitalisation des territoires industriels ». Elle bénéficie d’un financement de la Région Bourgogne Franche-Comté à partir du 1er octobre de 2017 pour trois ans. Ce contrat doctoral s'inscrit dans l'action « ORTEP Revitalisation - Observer, analyser et accompagner la revitalisation territoriale » portée par la MSHE Ledoux. La doctorante est administrativement rattachée au laboratoire FEMTO-ST/RECITS auquel appartiennent les directrices de thèse.

Contact :
Amandine Angeli
Amandine Angeli

Amandine Angeli réalise une thèse en archéologie (école doctorale SEPT), dirigée par Emilie Gauthier et co-encadrée par Hervé Richard, portant sur « Réponses environnementales des occupations pré-/protohistoriques et historiques du bassin versant du lac de Chalain (Jura) : contraintes croisées du climat et de l'homme ». Elle bénéficie d'un financement de l'UFC d'octobre 2016 à septembre 2019.

Contact :
Aurélie Chopard-Dit-Jean
Aurélie Chopard-Dit-Jean

Aurélie Chopard-Dit-Jean bénéficie d'un financement de la Région Franche-Comté (octobre 2016 à septembre 2019) pour une thèse en psychologie (école doctorale SEPT) sous la direction d'André Mariage, avec Magalie Bonnet comme co-encadrante. Le sujet en est « Attachement et pertes liées au parcours de vie : vers une compréhension du désir de vivre et de mourir des personnes âgées en établissement d’hébergement ». La thèse s'inscrit dans l'action « DESAge » (Demandes d'euthanasie et de suicide assisté chez les personnes âgées vivant en établissement d'hébergement) du pôle 5.

Contact :
Nicolas Simoncini
Nicolas Simoncini

Nicolas Simoncini est inscrit (école doctorale LETS) depuis décembre 2015 pour préparer une thèse en Histoire portant sur « Analyse socio-historique des difficultés d'émergence d'une nouvelle technologie. Le cas de la pile à combustible en France des années 1960 à 1980 », sous la direction de Robert Belot et Fabienne Picard (professeurs à l'UTBM, laboratoire IRTES-RECITS). Nicolas Simoncini est allocataire du ministère de la Défense. Sa thèse s'inscrit dans l'action « ORTEP Revitalisation  ».

Contact :
Alexis Leprince
Alexis Leprince

Alexis Leprince bénéficie d'un contrat doctoral (école doctorale LETS) financé par la Région Franche-Comté d'octobre 2015 à septembre 2018. Sa thèse en langue et littérature françaises, « Étude génétique de l'œuvre de Jean-Luc Lagarce », réalisée sous la direction de Pascal Lécroart, s'inscrit dans le cadre du projet NEVAA (action « FANUM » du pôle 4 de la MSHE).

Contact :
Valentin Chevassu
Valentin Chevassu

Valentin Chevassu réalise une thèse en archéologie, sous la direction d'Emilie Gauthier (co-direction Pierre Nouvel), portant sur l' « Étude comparative de l’évolution du peuplement médiéval et des paysages en contexte de moyenne montagne : les cas du Morvan et du haut Jura central ». Contrat doctoral (école doctorale LETS) financé par l'UFC d'octobre 2015 à septembre 2018.

Contact :
Aurore Dupin
Aurore Dupin

Aurore Dupin prépare une thèse en archéologie (école doctorale LETS) sous la direction d'Emilie Gauthier, avec un financement ministériel d'octobre 2013 à septembre 2016. Sa thèse porte sur l' « Impact des productions en bois d'œuvre et en bois de feu sur les forêts franc-comtoises entre le XVe et le début du XXe siècle ». Il s'agit de caractériser les modalités d'exploitation du bois avant et après le minimum forestier de 1830, et plus particulièrement les stratégies d'acquisition du bois de construction et du bois destiné à la sidérurgie. Dans cette optique, deux outils de l'archéobiologie seront utilisés : la dendrochronologie et l'anthracologie. Sa thèse s'intègre aux actions « Anthropisation d'un milieu forestier : la forêt de Chailluz », « Observatoire des Dynamiques Industrielles et Territoriales » et « Télédétection pour l’Étude des Paysages Forestiers Passés et Contemporains » (pôles 1 et 2 de la MSHE).

Contact :
Amandine Picard
Amandine Picard

Amandine Picard prépare une thèse sur les « Influences et sources en droit médical et biomédical » (école doctorale LETS, discipline : droit privé) sous la direction de Jean-René Binet (« Impact des avis du CCN éthique sur le droit positif français », action du pôle 3 de la MSHE). Il s'agit d'étudier les sources de cette discipline juridique pour mieux la comprendre, afin de mieux saisir comment des normes distinctes des sources juridiques classiques (lois, décrets..) et notamment émanant de sources professionnelles telles que les règles déontologiques et éthiques, celles nées de la pratique ou encore les avis et recommandations émanant d'institutions telles que le Conseil Consultatif National d’Éthique, vont influencer notre ordre juridique et nos lois. Amandine Picard a obtenu de la part de la Région Franche-Comté une allocation de recherche pour la période 2012-2015.

Contact :
Inès Pactat
Inès Pactat

Inès Pactat prépare une thèse en archéologie (école doctorale LETS) sur la « Production, diffusion et consommation de la vaisselle en verre en France entre le VIIIe et le XIIIe siècle ». Ce projet a pour objectif d'étudier l'évolution de l'artisanat du verre en France entre le VIIIe et la fin du XIIIe siècle et son impact sur la production de verre creux. Cette approche interdisciplinaire – historique, archéologique et archéométrique – s'appuie, d'une part, sur la création d'une typo-chronologie de la vaisselle en verre médiévale et, d'autre part, sur la réalisation d'analyses physico-chimiques de la matière vitreuse. Sa thèse est financée par la Région Franche-Comté (2012-2015). Dirigée par François Favory et co-dirigée par Danièle Foy, elle s'inscrit dans l'action « ArchaeDyn » du pôle 1 de la MSHE.

Contact :
Albane Rossi
Albane Rossi

Albane Rossi est doctorante en archéologie. L'intitulé de sa thèse est « Un espace agraire en pays d'Openfield : occupation du sol et pratiques spatiales à Blandy-les-Tours (Seine-et-Marne) du XVe au XVIIIe siècle ». Il s'agit, d'une part, d'essayer de comprendre certaines des modalités de construction du territoire blandynois ; d'autre part, de mettre en évidence d'éventuelles évolutions (permanences ou mutations) dans l'occupation et l'appropriation du sol du XVe au XVIIIe siècle. Albane Rossi est titulaire d'un contrat doctoral financé par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (2011-2014), son directeur de thèse est François Favory. Elle participe à l'action « ArchaeDyn » du pôle 1 de la MSHE.

Contact :

Précédents contrats doctoraux

Mahé Arexis
Mahé Arexis

Mahé Arexis a soutenu le 27 septembre 2018 une thèse en psychologie cognitive sous la direction de André Didierjean et François Maquestiaux, intitulée : « La capture attentionnelle : "transposabilité" du phénomène du laboratoire au monde réel ». Elle a permis d'approfondir l’étude des processus attentionnels, et plus spécifiquement des phénomènes de capture attentionnelle, à la fois sur un plan théorique et sur un plan plus appliqué. L'objectif a notamment été de faire le lien entre les modèles théoriques de la capture attentionnelle et leurs applications dans des situations écologiques (pilotage d'avion, conduite automobile, expertise en musique). Mahé Arexis a bénéficié d'un contrat doctoral financé par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (2010-2013). Sa thèse s'est inscrite dans l'action « Prise de décision et processus attentionnels » du pôle 5 de la MSHE.

Contact :
Delphine Vennat
Delphine Vennat

Delphine Vennat a soutenu le 13 septembre 2018 une thèse en psychologie sous la direction de Denis Mellier (école doctorale LETS), intitulée : « Devenir mère et défaut d’étayage familial dans le post-partum immédiat. Étude clinique, longitudinale et comparative à domicile des 2 semaines aux 18 mois du bébé ». Il s'agit d'une recherche avec les professionnels de la périnatalité et de la petite enfance sur la région pour évaluer la situation des parents isolés de leur propre famille au regard de la gestion des problèmes qu'ils rencontrent avec leur bébé et leurs demandes d'aide aux professionnels. Delphine Vennat a bénéficié d'un contrat doctoral financé par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (2011-2014). Sa thèse s'est inscrite dans l'action « Parents isolés, bébé et soutien familial et institutionnel » du pôle 5 de la MSHE.

Contact :
Yohan Sahraoui
Yohan Sahraoui

Yohan Sahraoui a soutenu le 1er décembre 2016 une thèse en géographie et aménagement intitulée « Le paysage, entre esthétique et écologie. Modélisation rétrospective à partir de changements d'occupation du sol ». Co-dirigée par Jean-Christophe Foltête et Céline Clauzel (laboratoire ThéMA, UMR 6049), la thèse s'inscrit dans le chantier « Dynamique des paysages et potentiel écologique de la région Franche-Comté » de l'Observatoire des dynamiques industrielles et territoriales de la MSHE Ledoux. Cette recherche propose une comparaison diachronique des fonctions écologiques et aménitaires du paysage, une approche passant par la création d'indicateurs basés sur la modélisation spatiale de chacune de ces fonctions. Yohan Sahraoui a bénéficié d'un contrat financé par la Région Franche-Comté (2013 - 2016).
Yohan Sahraoui a débuté un contrat post-doctoral de deux ans à l'UMR BIOGECO, Biodiversité, Gènes et Communautés (INRA et Université de Bordeaux).

Contact :
Stefani Crabtree
Stefani Crabtree

Stefani Crabtree, américaine, a soutenu le 14 novembre 2016 une thèse en archéologie/anthropologie, réalisée en co-tutelle à la Washington State University et à l'Université de Franche-Comté (école doctorale LETS), sous la direction de Tim Kohler et François Favory (co-direction Laure Nuninger), sur financements de la National Science Foundation, et de l'Ambassade de France aux Etats-Unis (bourse Chateaubriand). Sa recherche doctorale, « Un modèle multi-agent des conflits et de la coopération entre les sociétés archéologiques », a débuté en septembre 2012, et visait à mieux appréhender la question conflictuelle au sein de deux sociétés très différentes - les Gaulois du midi de la France et les Pueblos ancestraux du Mesa Verde - dans une approche comparative de processus engendrés par l'interaction entre des coalitions sociales instables au sein d'environnements dynamiques. Elle s'intègrait dans l'ANR « TransMonDyn » (France), et le programme NSF Village Ecodynamics Project (États-Unis).

Contact :
Catherine Fruchart
Catherine Fruchart

Catherine Fruchart a soutenu le 8 décembre 2014 une thèse en archéologie (école doctorale LETS), réalisée sous la direction de François Favory, sur le thème « Analyse spatiale et temporelle de la forêt de Chailluz (Besançon, Doubs) de l'Antiquité à nos jours ». Cette recherche, qui s'inscrivait dans les actions « Anthropisation d'un milieu forestier : la forêt de Chailluz » et « Observatoire des Dynamiques Industrielles et Territoriales » du pôle 2 de la MSHE, a bénéficié d'un contrat doctoral financé par la Ville de Besançon de 2009 à 2012. Au mois de juin 2011, Catherine Fruchart a fait partie des lauréats du Prix A'Doc. Catherine Fruchart est actuellement ingénieur de recherche contractuelle.

Contact :
Lucie Laurent
Lucie Laurent

De 2010 à 2013, Lucie Laurent a été titulaire d'un contrat doctoral financé par la Région Franche-Comté. Son thème de recherche, « Électromyographie laryngée du langage intérieur dans la flexibilité mentale et la mémoire », portait sur l'expérimentation et la modélisation de la mémoire (l'objectif premier était de quantifier l'encodage verbal impliqué dans la mémorisation et de décrire ses effets dans l'apprentissage catégoriel et l'alternance de tâches multiples). Ses travaux, liant psychologie et neurosciences, étaient dirigés par Jean-Louis Millot et s'inscrivaient dans le cadre de l'action Chronométrie mentale et mesures neurophysiologiques des performances dans l'apprentissage et la mémorisation du pôle 5 de la MSHE. Lucie Laurent a obtenu le grade de docteur le 13 décembre 2013 avec la mention « Très honorable ». Elle a ensuite été recrutée comme ATER par le laboratoire de psychologie. Elle est désormais ingénieur d’études et de recherche clinique au CHRU de Besançon.

Contact :
Erika Upegui
Erika Upegui

De nationalité colombienne, Erika Upegui a bénéficié d'une allocation de recherche de la part de la Région Franche-Comté de 2009 à 2012, pour effectuer ses travaux sous la direction de Jean-François Viel dans le cadre de l'action « Télédétection et épidémiologie en zone urbaine » (pôle 2 de la MSHE). Elle était inscrite en thèse à l'UFC, dans la discipline géographie et aménagement des territoires (école doctorale LETS). Sa soutenance, qui a eu lieu le 8 octobre 2012, lui a permis d'obtenir le grade de docteur mention « Très honorable » avec le thème « Télédétection et épidémiologie en zone urbaine ». L'objectif était d'estimer les populations humaines à partir d'images satellites à très haute résolution spatiale (estimations vérifiées par les calculs de taux d'incidence du cancer pouvant être utilisées dans un cadre épidémiologique).
Erika Upegui a fait partie des lauréats du Prix A'Doc 2012 de l'université de Franche-Comté. De retour en Colombie, Erika Upegui a travaillé jusqu'au 31 décembre 2012 pour une entreprise d’ingénierie et de construction appelée SNC-LAVALIN. Depuis janvier 2013, elle occupe un poste de maître de conférences à l'Université Distrital, (l'université publique de Bogotá) sur le projet « ingénierie du cadastre et de la géodésie » et enseigne la photogrammétrie et la télédétection.

Contact :

Post-doctorants

Viriginia Iglesias
Viriginia Iglesias

Virginia Iglesias a débuté le 1er septembre 2014 un contrat post-doctoral d'un an, sur financement de la région de Franche-Comté. De nationalité argentine, Virginia est paléoécologue, spécialiste des interactions Homme-Feu-Végétation-Climat ; elle a fait une thèse aux États-Unis, à l'Institute on Ecosystems (Montana State University), portant sur l'Impact des changements climatiques et des pratiques agro-pastorales sur le risque du feu en Europe du Sud. Cet accueil post-doctoral s'inscrit dans le cadre du programme « ROMAN SEA » (Rétro-Observatoire Méditerranéen sur l’Anthropisation des milieux Naturels : approche Systémique en Environnement et Archéologie, dir. B. Vannière) du pôle 2 de la MSHE. Son contrat a été prolongé jusqu'au 30 novembre 2015, sur financements de l'UFC.

Contact :
Paolo Forlin
Paolo Forlin

Paolo Forlin, archéologue de nationalité italienne, a effectué un séjour post-doctoral de 10 mois à partir du 1er mars 2013. L'objectif de ce séjour était d'approfondir les protocoles d'application de la technologie LiDAR à l'archéologie des paysages, singulièrement dans le domaine des vestiges médiévaux. Ses recherches se sont inscrites dans le cadre de l'action « ODIT », Observatoire des dynamiques industrielles et territoriales.

Contact :
Rachel Opitz
Rachel Opitz

Rachel Opitz, archéologue de nationalité américaine, a effectué un premier séjour post-doctoral du 1er septembre 2009 au 30 novembre 2010 dans le cadre du projet ModeLTer (Laboratoire européen de modélisation des paysages et des territoires dans la longue durée) et de l'action Lieppec (LIdar pour l'étude des Paysages Passés Et Contemporains), puis un second du 1er décembre 2012 au 30 novembre 2013 ; elle a participé au chantier CHEF (Construction historique des espaces forestiers : dynamique, ressources et patrimoine), du projet ODIT, Observatoire des dynamiques industrielles et territoriales, notamment sur le traitement, l'analyse et l'interprétation des données LiDAR sur la forêt de Chailluz.

Contact :
Lourdes Pujol
Lourdes Pujol

Lourdes Poujol, de nationalité argentine, est docteure en anthropologie, membre de l'équipe TAG-IDICHS de l'Université de La Plata en Argentine, et membre du GDRI INTI (Groupe de Recherche International International Network of Territorial Intelligence du CNRS). Ses travaux s'inscrivent dans le cadre du développement de deux nouveaux observatoires Catalyse en Argentine (à Trancas et San Cristobal), et d'un autre en Uruguay (à Lavalleja). Elle a obtenu une bourse Saint Exupéry (pour un séjour du 4 mai au 22 juin 2013) du Ministère de l'Éducation d'Argentine et de l'Ambassade de France en Argentine.

Contact :
Péter Ács
Péter Ács

Péter Ács, scientifique hongrois, a été recruté du 1er septembre au 30 novembre 2011 pour un séjour de recherche post-doctorale, dans le cadre de l'action GDRI INTI - International Networkof Territorial Intelligence et du partenariat développé depuis 1998 avec l'Université de Pécs, en Hongrie.

Benjamin Štular
Benjamin Štular

Benjamin Štular, chercheur slovène, a bénéficié d'un contrat post-doctoral du 7 septembre 2010 au 6 mai 2011 pour le projet ModeLTer. Son recrutement a permis de renforcer les liens existant entre la MSHE Claude Nicolas Ledoux et le Centre de recherche scientifique de l'Académie des sciences et des arts de Ljubljana (ZRC SAZU).

CNRS filaire Nlogo universite F C noir site  UBFC N RnMSH N
twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2017 MSHE Ledoux. Tous droits réservés