Inscriptions à l'atelier analyse ontologique pour l’étude de la mobilité et des flux de circulation dans les territoires

Atelier analyse ontologique pour l’étude de la mobilité et des flux de circulation dans les territoires passés et actuels
23 & 24 avril 2018 à la MSHE Ledoux, 10h-16h30

Dans le cadre de l’accueil de Ph. Verhagen comme professeur invité à l’Université de Franche-Comté, la MSHE C.N. Ledoux organise un atelier de recherche inter-disciplinaire. Cet atelier vise à rassembler des archéologues, des géographes, des historiens, des anthropologues et des informaticiens intéressés par l’étude de la mobilité et des flux de circulation dans les territoires afin de mieux comprendre le développement à long terme des paysages de la protohistoire à nos jours. A partir d’une analyse ontologique sur plusieurs cas d’étude, il s’agit de discuter le développement d’un cadre conceptuel et méthodologique commun à deux axes de recherche généralement distincts dans l'état de l'art actuel : (1) la détection des vestiges de voies et (2) la modélisation par simulation informatique de la mobilité.
Pratiquement l’atelier s’organisera autour :
  •  d'une présentation du projet international MoveScape qui porte sur la recherche des réseaux de communication dans une perspective d'évolution paysagère et territoriale. Ce projet coordonné par Ph. Verhagen et L. Nuninger est financé par le CNRS (Chrono-Environnement/MSHE C.N. Ledoux) et l’Université d’Amsterdam (CLUE+)
  • suivie d’un retour d’expérience sur l’analyse ontologique développée, par les équipes de la MSH Val de Loire/ Citeres et de la MSHE/ Chrono-Environnement, dans le cadre du programme SoLIDAR (coordonné par X. Rodier et C. Laplaige, financé par la Région Centre, en partenariat avec le Domaine National de Chambord, la DRAC et l’ONF).
Dans les deux cas, l’approche s’appuie sur une entrée par les pratiques sociales, à partir des activités humaines, qui tout à la fois façonnent le paysage, le réseau des voies et contraignent plus ou moins les flux de circulation. A partir, de ces deux présentations et d’un exemple déjà développé, les membres de l’atelier participeront à l’analyse ontologique de quelques cas d’étude publiés (sélectionnés par les organisateurs ou par eux-mêmes).
Pour mener cette analyse, nous mobiliserons des formalismes et des outils qui seront présentés en séance et pour lesquels aucun pré-réquis n’est nécessaire. L’objectif de l’atelier est de discuter l’élaboration d’un cadre conceptuel commun sur la question de la mobilité et des traces matérielles que celle-ci a pu laisser dans le paysage. Il s’agira à travers les exemples :
  • de préciser le vocabulaire utilisé pour désigner les voies dans un contexte interdisciplinaire
  • de rendre explicite le contexte et les hypothèses sous-jacentes aux schémas utilisés pour analyser la question de la mobilité et des flux de circulation dans les territoires
  • d’identifier les liens entre les concepts mobilisés et leur pertinence pour une étude dans la longue durée

Contact : Laure Nuninger
Inscription obligatoire (maximum 15 personnes) : https://goo.gl/forms/oyrRD61ov1GGr4d83

CNRS filaire N UFC 2L N UBFC N RnMSH N
twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2017 MSHE Ledoux. Tous droits réservés