ESCCo poursuit son développement

actu 20200204 esccoLa plateforme technologique SHERPA (1) de la MSHE se dote de nouveaux matériels d’électrophysiologie humaine, grâce à un financement de la Région Bourgogne-Franche-Comté (2). Destiné à l’unité fonctionnelle ESCCo, dédiée aux sciences du comportement et de la cognition, le système Biosemi ActiveTwo de Neurospec permet l’enregistrement de signaux électriques cérébraux et musculaires.
L’unité ESCCo offre aux chercheurs matériels et espaces pour concevoir des expériences informatisées. Les équipements déjà disponibles permettent de présenter une grande variété de stimuli aux organes sensoriels des sujets testés et d’enregistrer leurs réponses comportementales et psychophysiologiques, par exemple mouvements des yeux, fréquence cardiaque, temps de réaction. Le système Biosemi ActiveTwo procurera des indices supplémentaires sur les processus cognitifs engagés dans la réalisation des tâches. L’électroencéphalographie (EEG) mesure et enregistre l’activité électrique de certains types de neurones avec une grande précision temporelle à l’aide d’un casque doté de 64 électrodes positionnées selon des conventions internationales. Avec cette technique, totalement indolore pour le sujet, les chercheurs disposeront d’informations sur l’activité cérébrale tout au long de la réalisation d’une tâche et notamment sur ce qui se passe entre le stimulus et la réponse du sujet. Avec l’électromyographie (EMG), ils pourront en outre appréhender les processus de contrôle et d’exécution de la commande motrice. En effet, l’EMG enregistre l’activité électrique liée au fonctionnement musculaire, par exemple la pression du pouce sur une manette en réponse à un stimulus. Il donne à connaître le temps nécessaire à l’activation du muscle et sa durée. Le système Biosemi ActiveTwo permet des enregistrements EEG et EMG simultanés, offrant une fenêtre unique sur la cognition humaine. « C’est un matériel dernier cri avec un système de préamplification des signaux intégré dans les électrodes – explique Mathieu Servant, chercheur au laboratoire de Psychologie et référent ESCCo – qui répond à des objectifs de recherche, pour contraindre les théories, c’est-à-dire dissocier des théories concurrentes qui ne peuvent pas l’être avec la seule prise en compte du comportement. Il permettra aussi de mieux comprendre la nature des relations entre structures cérébrales et fonctions cognitives ». Ce matériel sera également utile à la formation des étudiants de master et des doctorants, qui pourront en acquérir la maîtrise : « c’est un outil supplémentaire dans la boîte à outils des étudiants – poursuit Mathieu Servant – pour mieux appréhender les activités neurocognitives ».
L’utilisation de ce matériel s’effectuera dans une salle de la MSHE nouvellement mise à disposition de l’unité ESCCo, et qui vient s’ajouter aux quatre boxes et aux deux salles déjà dédiés aux expérimentations et à leur préparation. Pour faciliter la gestion de ces espaces, la plateforme SHERPA a mis en place un logiciel web permettant aux étudiants de master, doctorants et chercheurs d’en faire la réservation via leur identifiant ENT. Parallèlement, ESCCo enrichit son parc informatique avec cinq nouveaux ordinateurs portables, notamment utiles pour les expérimentations menées sur le terrain, par exemple à domicile ou au CHU.

Contact : Mathieu Servant

(1) SHERPA pour « Sciences de l'homme et de l'environnement - ressources, partage, accompagnement »
(2) En réponse à l’appel à projets 2018 de la Région Bourgogne-Franche-Comté
(3) ESCCo pour « Expérimentations pour les Sciences du Comportement et de la Cognition » est l’une des trois unités fonctionnelles de la plateforme SHERPA, avec GéoBFC (pour la géomatique) et NuAnCES (Numérisation et Analyse de Corpus pour la rEcherche Scientifique)

twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2017 MSHE Ledoux. Tous droits réservés