Les lauréats de l’appel à projets MSHE 2019-2020

actu20191018 AAPMSHE2019 2020 laureatsDans le cadre du plan gouvernemental de soutien des sciences humaines et sociales (SHS), le ministère de lʼEnseignement supérieur, de la Recherche et de lʼInnovation (MESRI) a renouvelé en 2019 l'octroi d'une dotation exceptionnelle à chacune des 23 Maisons des sciences de l’homme.

Dans ce contexte, la MSHE Ledoux a reconduit le 10 septembre 2019 son appel à projets spécifique destiné à soutenir la recherche en SHS.

Dix-neuf projets ont été déposés et expertisés par les membres du bureau de la MSHE. Sept d’entre eux ont été retenus : quatre visent à renforcer une action existante au sein de la MSHE et trois à favoriser l'émergence d'un programme de recherche interdisciplinaire, qui s’inscrira dans l’un des pôles de la MSHE.

Les projets lauréats sont dotés de crédits compris entre 2 000 et 3 500 euros.


Les projets lauréats :
 
AME 2 - Archives des Mémoires de l’Enclave - Complément d’enquête
Responsable : Andrée Chauvin-Vileno, laboratoire ELLIADD (EA 4661)

Le projet Archives des Mémoires de l’Enclave - Complément d’enquête se fixe deux objectifs corrélés de diffusion et de valorisation par la mise en ligne et le tissage de relations avec les associations et institutions régionales. La mise en ligne des archives numérisées à visée de consultation et de comparaison est destinée à des chercheur.e.s de différentes disciplines, ainsi qu’à un public plus large de personnes concernées ou intéressées par l’expérience vécue du monde ouvrier. L’établissement d’un partenariat effectif avec les milieux associatifs soucieux d’entretenir la mémoire ouvrière et les institutions détentrices d’autres archives dans le Pays de Montbéliard doit déboucher sur des mesures de conservation, de remembrement fédérateur de corpus et de dialogue entre communautés universitaires et professionnelles.

DISCIPLINE - DISCours et Idéologies du déveloPpement personneL et du bIeN-êtrE
Responsable : Virginie Lethier, laboratoire ELLIADD (EA 4661)

Action émergente du pôle « Normes, pratiques et savoirs  », DISCIPLINE se propose d’aborder par une entrée discursive les concepts de développement personnel et de bien-être, en proposant une modalité originale d’organisation du travail interdisciplinaire via l’exploration d’un corpus partagé. Dans une perspective d’analyse du discours orientée selon différents prismes disciplinaires (sociologie, sciences de l’information-communication, sciences politiques, sciences du langage), le projet vise à (1) identifier les stratégies énonciatives, argumentatives, stylistiques, intertextuelles des discours médiatiques participant à ériger le bien-être comme norme et le développement personnel comme moyen pour y accéder ; (2) articuler ses observations au contexte (social, politique, économique) qui autorise l’émergence, la circulation et la réception de ces discours ; (3) cartographier, sur la base de méthodes d’analyse de données textuelles, ces discours et les idéologies qui les sous-tendent. Circonscrit au discours médiatique, DISCIPLINE pose les premiers jalons d’une coopération scientifique destinée à s’ouvrir progressivement à l’international, à l’interculturalité, et à d’autres discours (managériaux et professionnels, politiques, institutionnels).

Impact des stéréotypes du vieillissement dans le cadre du témoignage judiciaire des personnes âgées
Responsable : Marie Mazerolle, Laboratoire de psychologie (EA 3188)

A l’interface de la psychologie cognitive, de la psychologie sociale et du droit, le projet propose de documenter la question de la véracité des témoignages judicaires des personnes âgées. Plus précisément, il s’agit de mieux comprendre comment les stéréotypes à propos du vieillissement peuvent influencer les capacités attentionnelles et mnésiques des personnes âgées en situation de témoignage judiciaire. Ce projet s’inscrit dans une collaboration avec la professeure Ayanna Thomas (Tufts University, USA), professeure invitée à l’université de Franche-Comté en septembre-octobre 2019 et experte judiciaire auprès des tribunaux du Massachusetts, du Connecticut et du Maine.

POLIAMOUR - Politiques de l’amour : théories et pratiques de l’attachement (18e-19e siècles)
Responsable : Sophie Audidière, Logiques de l’agir (EA 2274)

POLIAMOUR interroge la manière dont les liens sociaux ont été conceptualisés et expérimentés avant et après la Révolution française. L’action réunit des chercheur.se.s en philosophie, histoire, littérature, histoire de l’art, conservation du patrimoine et archivistique et consiste en un travail commun sur les concours de l’Académie de Besançon portant sur la place des femmes dans la société, l’évolution des mœurs, les transformations de la vie familiale et de l’autorité des hommes sous l’effet des modifications de l’héritage et du rapport à la terre et à la propriété… Ce travail vise à restituer les représentations et pratiques variées de l’attachement – progressistes, émancipatrices, conservatrices – par le prisme des réponses aux concours d’Académies sur ces questions.

RESCUE - Analyse à haute REsolution Spatio-temporelle des micro-Climats Urbains : Enjeux pour l’aménagement et la santé
Responsable : Eric Bernard, laboratoire ThéMA (UMR 6049)

La tendance actuelle à la densification des centres urbains impacte directement les climats locaux. L'objectif du projet est de considérer de façon simultanée la question du développement urbain et celle de la planification des espaces verts, comme un levier permettant de limiter l’effet d’îlot de chaleur et donc de favoriser des îlots de fraîcheur au sein de la trame urbaine. Ce travail sera fondé sur le déploiement d'un réseau de capteurs et l’utilisation de données à très haute résolution spatio-temporelle, qui permettront d'évaluer la capacité de différents scénarios d'aménagement urbain à limiter l'effet des îlots de chaleur.

Synthèse mondiale sur l'anthropisation des régimes de feux holocènes
Responsable : Boris Vannière, laboratoire Chrono-environnement (UMR 6249)

Dans le cadre de l'action « Héritage environnemental des grandes transitions socio-écologiques » (ENVILEG), ce projet propose une analyse à l'échelle mondiale des régimes de feux holocènes (11 700 dernières années) et de l'impact de l'émergence des sociétés sur ces régimes de feux. Cette proposition fait suite aux conclusions de la table ronde de l'action « Héritage environnemental et histoire des feux » qui a eu lieu à la MSHE en Juin 2019. Durant cette table ronde, la compilation de données sur l'histoire des feux en Europe et leur comparaison avec des données satellitaires et des chroniques historiques a permis d'établir un protocole de calibration original ; ce protocole offre pour la première fois la possibilité de réaliser une comparaison spatiale des données présentes dans la base de données mondiale sur les paléofeux et de proposer des valeurs absolues de surfaces brûlées passées comparables avec l'actuel. Il s'agit dans ce projet de réaliser cette calibration et de l'appliquer à l'échelle mondiale afin d'éprouver l'idée d'un impact global des activités humaines sur l'activité des feux depuis la Préhistoire et à l'échelle mondiale, ce qui a été précédemment proposée à l'échelle Européenne dans un article publié en 2016 (Vannière et al.) au début de l'action ENVILEG.

SIPS - Système d’information en philosophie des sciences
Responsable : Arnaud Macé, Logiques de l’agir (EA 2274)

Le SIPS est une plateforme de production et de consultation d’une base de données rassemblant des notices enrichies sur les productions scientifiques en philosophie des sciences (naturelles, formelles, sociales et humaines, médicales). Sa construction s’accompagne d’une réflexion sur les périmètres pertinents de classification de ces sciences et sur les catégories susceptibles de favoriser le partage de connaissance entre SHS et sciences de la nature. La finalité de l’application est de favoriser le partage de connaissance entre spécialistes de ces différents savoirs, et par conséquent l’élargissement de la réflexion permettant de saisir l’inscription des sociétés contemporaines au sein de leur environnement. Il s’agit de placer la MSHE au cœur de cette conversation entre les sciences.

 

twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2017 MSHE Ledoux. Tous droits réservés