Subvention de la Région pour la plate-forme technologique

actu20190411 Subvention PFTDans le cadre de sa politique de soutien à la recherche, la Région Bourgogne-Franche-Comté a accordé une subvention à la MSHE C. N. Ledoux, en réponse à l’appel à projets 2018 dédié aux plates-formes technologiques. Le projet porté par la MSHE, intitulé EMULATION (Équipements MUtualisés pour la recherche en SHS et la vaLorisAtion des TerritoIres et des pOpulatioNs), vise à renforcer les ressources et l’expertise de la plate-forme technologique (PFT) en matière d'acquisition, de traitement et de valorisation des données de la recherche. En effet, la PFT mutualise des ressources et des compétences en appui à la recherche en sciences humaines et sociales. Ses activités articulent mise à disposition d’équipements spécialisés, formations et développement de compétences méthodologiques et technologiques, au service de la communauté scientifique Bourgogne-Franche-Comté : étudiants à partir du master, post-doctorants, ingénieurs, enseignants-chercheurs et chercheurs. Les compétences de la PFT se structurent en trois unités fonctionnelles :
- GéoBFC dédiée à la géomatique et à l’analyse spatiale, et commune à la MSHE et la MSH de Dijon.  
- NuAnCES (Numérisation et Analyse de Corpus pour la rEcherche Scientifique) spécialisée dans la numérisation, l’analyse et la conservation de corpus.
- ESCCo (Expérimentations pour les Sciences du Comportement et de la Cognition) en appui à l’étude des processus et mécanismes qui sous-tendent le comportement humain.
La somme allouée par la Région va permettre d’enrichir les ressources de la PFT. Certains matériels seront plutôt voués à une unité tandis que d’autres seront partagés.
Ainsi, GéoBFC sera dotée d’un tachéomètre robotisé facilitant les relevés topographiques rapides et en autonomie, et d’un scanner terrestre ultra léger pour la numérisation 3D. L’unité GéoBFC dispose déjà de solutions d’acquisition 3D de différents types : aéroportées, numérisation de paysages à longue distance et monuments, numérisation d’objets de petites tailles à haute résolution. Le nouveau scanner permettra d’étendre les capacités d’intervention, notamment aux milieux confinés (par exemple les intérieurs d’édifices) ou difficilement accessibles. Un ingénieur contractuel accompagnera le déploiement de ces matériels et développera pendant six mois la chaîne de traitement des données topographiques et d'imagerie 3D, de l'acquisition de terrain à la valorisation.
L’unité ESCCo bénéficiera d’équipements complémentaires permettant de diversifier les types de stimuli et les modalités de réponse. En effet, cet espace d’expérimentations comportementales, unique en Bourgogne-Franche-Comté, comprend quatre boxes d’expérimentation, actuellement appareillés pour présenter divers stimuli aux organes sensoriels du participant, recueillir ses réponses et enregistrer le temps de réponse à la milliseconde près. A cet ensemble sera donc ajouté une extension logicielle et de nouveaux instruments (casques, microphones), qui permettront de faciliter et développer les expériences mettant en jeu les mouvements oculaires et les réponses vocales.
Avec ces acquisitions, la PFT développe les capacités de recueil de données et les observables accessibles aux chercheurs. Une autre dimension du projet EMULATION est d’accroître les capacités de traitement et de restitution des données de recherche. Par exemple, pour les chercheurs ayant recours aux outils statistiques, des stations mobiles équipées de logiciels de traitement d’enquête viendront enrichir le parc actuel utilisé par les unités ESCCo et NuAnCES. En outre, dans un objectif de valorisation attractive des recherches, un logiciel de montage de webdocumentaires permettra de soutenir des projets notamment tournés vers le grand public. Enfin, il est prévu une augmentation des capacités de stockage des données de recherche, pour faire face non seulement à leur massification (photogrammétrie, données audiovisuelles, 3D par exemple) mais aussi au nombre accru d’utilisateurs des systèmes de sauvegarde proposés par la PFT aux chercheurs et partenaires. Un ingénieur contractuel assurera pendant six mois la mise en place de ces solutions informatiques.
Avec cette subvention de la Région Bourgogne-Franche-Comté, la plate-forme technologique de la MSHE renforce donc sa vocation de soutien méthodologique et technique à la recherche en SHS.

LOGO CNRS 2019 NOIR sitelogo universite F C noir site  UBFC N RnMSH N
twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2017 MSHE Ledoux. Tous droits réservés