La revitalisation de Salins vue par les lycéens : présentation de leurs projets à la MSHE

actu20180614 lyceens salinslesbainsLa MSHE a accueilli le 31 mai 2018 les élèves de la classe de première ES (Économique et Social) du lycée Victor Considérant de Salins-les-Bains. Cette journée passée à la MSHE est pour les lycéens l’aboutissement d’un travail qu’ils ont réalisé tout au long de l’année en lien avec le programme de revitalisation « Salins 2025 ». Ce dernier porté par la ville de Salins-les-Bains fait l’objet d’un accompagnement par des chercheurs de la MSHE (1) qui ont proposé d’adjoindre les lycéens à l’un des groupes de co-construction citoyenne de la revitalisation, celui centré sur les vitrines désaffectées. De novembre 2017 à mai 2018, sous l’égide de leur professeur d’histoire-géographie Florie Cuinet, les lycéens ont donc imaginé des projets visant à animer ces vitrines. L’objectif qui leur était assigné était de faire vivre les vitrines durant la vacance, de les rendre attractives pour qu’elles retrouvent une nouvelle activité, commerciale ou associative... Les chercheurs sont allés plusieurs fois à la rencontre des lycéens pour suivre et conseiller l’élaboration des projets, sans toutefois intervenir sur les idées qu’ils souhaitaient mettre au cœur de leur projet.
Le 31 mai au matin dans la salle de conférence de la MSHE, chacun des sept groupes de lycéens a présenté son projet devant un public composé des chercheurs et d’étudiants de licence et master de sociologie, impliqués dans « Salins 2025 ». Les projets se sont avérés très variés, allant des vitrines florales à la librairie solidaire en passant par le point de rencontre des randonneurs ou la promotion des événements sportifs locaux. Les lycéens ont exposé l’objet de leur projet, son fonctionnement et les contraintes qu’il faudrait pouvoir lever pour sa réalisation. S’en est suivie une discussion avec la salle, au cours laquelle chercheurs et étudiants ont interrogé les lycéens sur ce qu’ils ont retiré de cette expérience mais aussi sur leur place dans la ville, leurs aspirations à y rester ou y revenir… - débat au centre du programme « Salins 2025 », dont l’un des objectifs est d’enrayer le déclin démographique.

Après les lycéens, se sont les chercheurs qui ont pris la parole pour présenter brièvement l’état d’avancement du projet « Salins 2025 », et plus particulièrement des trois groupes de réflexion qu’ils accompagnent, centrés sur les vitrines, les cheminements et les jardins. Chaque groupe est composé d’acteurs locaux (population salinoise, techniciens et élus)  et d’un ou deux chercheurs de la MSHE. Leurs objectifs sont de changer l’image que les Salinois ont de leur ville, d’impliquer la population dans des projets concrets et de définir avec elle des stratégies de développement basées sur les atouts du territoire.
Le « groupe vitrines » ne cherche pas à occuper des espaces vides, mais à leur donner de l’attrait, les rendre visibles pour mieux montrer le potentiel qu’ils représentent en terme d’accueil d’activités diverses. Il s’est d’abord attaché à construire un message lisible par les différents publics qui voient ces espaces (habitants, touristes, passagers…) avant d’investir concrètement quelques vitrines en juin.
Le « groupe cheminement » vise à valoriser tous les déplacements possibles au sein de la ville, et ce quel que soit le moyen (motorisé, piéton…). Après un recensement de tous les panneaux indicateurs de la ville, le groupe recueille actuellement, à l’aide d’un questionnaire, les déplacements des différentes catégories d’usagers de la ville (habitants, curistes…). Il lui faudra ensuite confronter ces déplacements réels à la signalisation existante et émettre le cas échéant des recommandations d’améliorations basées sur les pratiques et envies des Salinois.
Le « groupe jardins » cherche à mettre en évidence l’importante présence des jardins et terrasses contrairement à une perception souvent limitée de l’existence et du potentiel de ces espaces pour les habitants. Le groupe a cherché à recenser sur trois zones les jardins, parcelles publiques et privées, jardins en terrasse, jardins entre forêt et ville… Il avance actuellement, avec les acteurs locaux, sur des idées et recommandations pour la remise en état des murs de terrasse, la possibilité de jardins partagés ou de parcelles dédiées à la production locale (miel, élevage…).
Le travail d’accompagnement du programme « Salins 2025 » par les chercheurs associés à la MSHE doit durer encore un an. La mise œuvre de ce programme sera ensuite comparée à une seconde expérimentation de revitalisation, celle du centre-bourg de Gray qui, lui, ne bénéficie pas des mêmes moyens. Cette recherche-action s’inscrit dans le projet « ORTEP revitalisation » porté par la MSHE C.N. Ledoux et soutenu par la région Bourgogne Franche-Comté de 2017 à 2021.

L’après-midi, les lycéens ont découvert la plate-forme technologique de la MSHE, ses services et quelques-uns des équipements qui sont à la disposition de l’ensemble des chercheurs des laboratoires fédérés. Six ateliers leur étaient proposés, animés par des personnels de la MSHE, des doctorants et des chercheurs pour leur faire découvrir d’autres aspects des recherches menées en sciences humaines.

actu20180614 lyceens at droneactu20180614 lyceens at enquete















actu20180614 lyceens at serveursactu20180614 lyceens scan3d














actu20180614 lyceens at analysetextactu20180614 lyceens at numerisation














actu20180614 lyceens at SIGactu20180614 lyceens at realitevirtuelle














(1) Les chercheurs impliqués dans le projet sont Christian Guinchard, maître de conférences HDR en sociologie (laboratoire LASA, UBFC), Cyril Masselot, maître de conférences en information-communication (laboratoire CIMEOS, UBFC), Alexandre Moine, professeur de géographie (laboratoire Théma, UBFC), Sophie Némoz, maître de conférences en sociologie (laboratoire LASA, UBFC), Laure Nuninger, chargée de recherche CNRS en archéologie spatiale (laboratoire Chrono-environnement, UBFC). Arnaud Watel, ingénieur d’études contractuel à la MSHE travaille également sur « Salins 2025 ». Lire « La MSHE accompagne Salins 2025 »


CNRS filaire Nlogo universite F C noir site  UBFC N RnMSH N
twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2017 MSHE Ledoux. Tous droits réservés