Quatre lauréats du prix de thèse 2021

20220112 laureats prix these 2021La Fédération des MSH de Bourgogne et de Franche-Comté a lancé le 16 novembre 2021 la troisième édition de son prix de thèse destiné à soutenir la publication des travaux de jeunes chercheurs dont la thèse promeut l’interdisciplinarité au sein des sciences humaines et sociales (SHS) ou entre les SHS et les autres domaines scientifiques.

14 candidatures ont été examinées et classées par un jury composé des membres du Comité d’orientations scientifiques (COS) de la Fédération et des directeurs des trois écoles doctorales DGEP, LECLA, SEPT (1). Au vu de la qualité des dossiers présentés, le jury, réuni le 11 janvier 2022, a attribué quatre prix de thèse à Matthieu Bach, Valentin Chevassu, Willy Hugedet, Mathieu Lambotte. Chacun des lauréats recevra une gratification de 1000 €.




Les lauréats :

Mattieu Bach, Centre interlangue texte, image, langage (TIL EA 4187), Dijon, pour sa thèse en études germaniques, intitulée « Vers une sémantique discursive cognitive : réflexions théoriques et applications empiriques sur un corpus de langue allemande » soutenue le 17 mars 2021.
Mots clés : linguistique, sémantique cognitive, grammaire de constructions, sémantique des Frames, discours de vente du vin.

Valentin Chevassu, laboratoire Chrono-environnement (UMR 6249), Besançon, pour sa thèse en archéologie, intitulée « Peuplement, paysages et pouvoirs médiévaux en contexte de moyenne montagne : les cas du sud Morvan et du Jura central » soutenue le 7 janvier 2021.
Mots clés : archéologie, Moyen Âge, montagne, relations homme-milieux, peuplement.

Willy Hugedet, laboratoire Culture sport santé société (C3S, EA 4660), Besançon pour sa thèse en STAPS, intitulée « L’éducation corporelle à l’épreuve d’un idéal démocratique : l’œuvre subversive de Pierre Parlebas (1950-2020) » soutenue le 11 décembre 2020.
Mots clés : démocratie, sciences, éducation corporelle, éducation nouvelle, sport.

Mathieu Lambotte, Centre d’économie et de sociologie appliquées à l’agriculture et aux espaces ruraux (CESAER UMR 1041), Dijon, pour sa thèse en sciences économiques, intitulée « Conséquences économiques et environnementales d'un changement de production et de consommation vers des aliments sous signe de qualité » soutenue le 29 octobre 2021.
Mots clés : produits sous signe de qualité, consommation, empreinte carbone, économie agricole, changements d’usage des sols.


(1) DGEP Droit, Gestion, Économie et Politique ; LECLA Lettres, Communication, Langues, Arts ; SEPT Sociétés, Espace, Pratiques, Temps

Articles associés
Prix de thèse 2021 de la Fédération des MSH de Bourgogne et Franche-Comté
Valentin Chevassu, nouveau docteur à la MSHE


twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2022 MSHE Ledoux. Tous droits réservés