Appel à communications «Penser les frontières, passer les frontières»

Le Centre nantais de sociologie, en collaboration avec l'AISLF (association internationale des sociologues de langue française), organise un colloque international « Penser les frontières, passer les frontières » qui se tiendra à Nantes du 12 au 14 décembre 2019. L'appel s'adresse aux enseignants-chercheurs, aux chercheurs et aux doctorants.

Le colloque international « Penser les frontières, passer les frontières » entend s’intéresser aux frontières tout à la fois dans l’acception usuelle de limite qui, naturellement, détermine l'étendue d'un territoire ou qui, par convention, sépare deux États et fait obstacle aux déplacements des personnes mais aussi dans l’acception figurée courante dans les sciences sociales de limite ou point de séparation entre deux groupes différents et/ou opposés (classes sociales, professions, groupes sexués, groupes ethniques, …) ou encore entre deux espaces différents et/ou opposés (famille et marché, privé et public, travail et loisir, savant et profane, pur et impur…).
Le colloque invite à considérer que non seulement les humains mais aussi les non-humains (plantes, animaux, virus…), les idées et les objets se déplacent, franchissent des frontières et suscitent des entreprises et des pratiques de surveillance, d’hospitalité ou au contraire de containment et de rejet. Il invite aussi, contre tous les fantasmes de mobilité généralisée, à mettre au jour la sélectivité sociale du franchissement des frontières, que celles-ci soient matérielles, juridiques ou symboliques.
Ce colloque s’adresse donc aux spécialistes des migrations et des politiques migratoires mais aussi, plus largement, à tou·te·s les chercheur·se·s et doctorant-e-s en sciences sociales que la notion de « frontière » intéresse, y compris dans ses acceptions figurées. Loin de considérer ces frontières comme déjà-là et éternelles, le colloque invite à explorer leur genèse mais aussi leurs recompositions (des frontières fixes aux frontières mouvantes et délocalisées, des frontières visibles aux frontières invisibles), et à mettre au jour les conditions sociales de leur porosité ou de leur fermeture. Il s’agit également de s’intéresser à la dynamique des frontières, aux « choses » que les frontières définissent (des catégories, des entités, des territoires, des États), plutôt qu’aux frontières entre des choses préétablies.
La thématique générale des frontières pourra être abordée suivant six sous-axes :
  1. Frontières terrestres, géographiques, nationales
  2. Frontières du social
  3. Entre public et privé
  4. Frontières professionnelles
  5. Frontières disciplinaires et méthodologiques
  6. Frontières de l'humain
Date limite de soumission : 14 décembre 2018
Informations et téléchargement de l'appel à communication

CNRS filaire Nlogo universite F C noir site  UBFC N RnMSH N
twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2017 MSHE Ledoux. Tous droits réservés