n° 32 - Le patrimoine industriel au prisme de nouveaux défis

Usages économiques et enjeux environnementaux

Marina GASNIER
1ere_couv_patrimoine_5cm.jpg
mars 2018 - ISBN : 978-2-84867-615-9 / ISSN : 1771-8988
296 pages - format : A4
Numéro de cahier : 32
Série : Homme et environnement / Numéro de série : 2
Responsable de la série : Boris Vannière
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 40 € 
Cet ouvrage porte sur les processus de reconversion du patrimoine industriel, en particulier ceux destinés à accueillir de nouveaux usages économiques. Il invite à interroger le rôle accordé à ce legs dans les politiques des territoires confrontés aux enjeux environnementaux ; à réfléchir à la notion de « patrimoine vivant », c’est-à-dire à des objets historiques qui se soumettent difficilement à la cristallisation ; enfin, il montre que ces sites, souvent en déshérence, peuvent être une force pour les territoires qui se l’approprient.
Richement illustré, ce livre propose au lecteur une nouvelle manière de « voir » le patrimoine industriel au service du développement territorial et de la transition écologique. Il s’adresse à tous les passionnés de patrimoine, aux acteurs publics, ainsi qu’aux étudiants et chercheurs intéressés par ce sujet.
Marina Gasnier est maître de conférences HDR en histoire des techniques et épistémologie du patrimoine industriel à l’université de technologie de Belfort-Montbéliard, membre de la COMUE Bourgogne Franche-Comté. Elle exerce ses recherches au sein du groupe pluridisciplinaire en sciences humaines et sociales RECITS relevant de l’Institut FEMTO-ST (UMR 6174).
Ouvrage publié avec le concours de Tandem, société d’économie mixte belfortaine – mécène de ces recherches et le laboratoire FEMTO-ST/RECITS (UMR 6174) de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard.
Entrer ici les comptes rendus


n°12 - Sel, eau, forêt. D'hier à aujourd'hui

Olivier WELLER, Alexa DUFRAISSE et Pierre PÉTREQUIN (dir.)
1ere-couv-sel.jpg
novembre 2008 - ISBN : 978-2-84867-230-4 / ISSN : 1771-8988
570 pages - format : 16 x 24 cm
Numéro de cahier : 12
Série : Homme et environnement / Numéro de série : 1
Responsable de la série : Boris Vannière
Éditeur : Presses universitaires de Franche-Comté
Diffuseur : FMSH-Diffusion
Prix : 24 €
Les vingt-quatre contributions regroupées dans cet ouvrage ont été présentées en octobre 2006 lors d'un colloque international du bicentenaire de la mort de Claude-Nicolas Ledoux, l’architecte génial de la Saline Royale d’Arc-et-Senans. Rompant avec les limites entre disciplines scientifiques et les cloisonnements géographiques, les auteurs proposent une nouvelle lecture de l’exploitation du sel en abordant la longue durée, depuis la Chine et le Mexique préhispanique jusqu’à l’Europe préhistorique, ou encore des salines médiévales continentales au sel antique méditerranéen. C’est donc d’histoire technique et sociale qu’il s’agit, en relation avec les modifications environnementales.
Olivier Weller, Alexa Dufraisse et Pierre Pétrequin sont tous trois chercheurs au CNRS. Ils s'intéressent respectivement à l'archéologie du sel, à l'histoire des combustibles ligneux et aux sociétés du Néolithique.
Ouvrage publié avec le concours de la direction régionale des affaires culturelles de Franche-Comté.


CNRS filaire Nlogo universite F C noir site  UBFC N RnMSH N
twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2017 MSHE Ledoux. Tous droits réservés