Pôle 4 : DSCT - Discours sous contrainte et témoignages sur les Etats postcoloniaux d'Afrique francophone

Responsable : Alpha OUSMANE BARRY

Télécharger la fiche de l'action.

Les aveux déformés par l'historiographie officielle s'inscrivent dans le contexte de la propagande des régimes à parti unique en Afrique.

L'étude de ces discours contraints et des témoignages selon les méthodes de l'analyse du discours et à l'aide de logiciels d'exploration textuelle permettent une interprétation rigoureuse et solide de la situation sociopolitique dans les Etats indépendants d'Afrique francophone. L'intérêt de cette recherche se situe dans la contribution inestimable à la compréhension de l'histoire sociopolitique des anciennes colonies de l'AOF et de l'AEF.

L'action vise à qualifier ces recherches en vue de financements prioritairement des agences de francophonie et franco-québecoises (AUF, OIF, CFQCU).

Objectifs de l'action
Les aveux déformés par l'historiographie officielle s'inscrivent dans le contexte de la propagande des régimes à parti unique en Afrique, laquelle s'est manifestée dans les faits par des purges massives. L'étude de ces discours contraints et des témoignages selon les méthodes de l'analyse du discours, à l'aide de logiciels d'exploration textuelle permettent une interprétation rigoureuse et solide de la situation sociopolitique qui a prévalu dans les Etats postcoloniaux d'Afrique francophone. L'intérêt de cette recherche se situe donc dans sa contribution à la compréhension de l'histoire politique des anciennes colonies de l'AOF et de l'AEF.
Si l'étude de ces archives a pour but de montrer la dimension cachée d'une production socio-discursive propre à une époque avec ses institutions ; en raison de l'hétérogénéité des archives, du contexte sociopolitique postcolonial, il est important de prendre en compte le conflit entre la mémoire des survivants et l'histoire déjà écrite par les régimes totalitaires. C'est au carrefour de ces différentes perspectives que s'organise ce dossier de demande de financement en vue de consolider le partenariat interdisciplinaire entre enseignants-chercheurs mobilisés au sein du réseau Discours d'Afrique, des Laboratoires (ELLIAD, Chaire d'histoire Lucienne-Cnockaert (univ. de Sherbrooke, Qc, Canada), CELFA-MSH d'Aquitaine, Univ. Brodeaux 3) ; et de webGuinée, webAfrique (USA). Cette collaboration entre différentes institutions permettra d'élargir le potentiel documentaire et de dynamiser le partenariat trans-Atlantique (Discours d'Afrique-Chaire d'Histoire de Sherbrooke) autour de problématiques scientifiques susceptibles d'obtenir des financements de l'AUF et/ou CFQCU, ANR.

Durée de l'action : 2011-2016

twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2017 MSHE Ledoux. Tous droits réservés