Pôle 1 : GDR MoDys - Modélisation des Dynamiques Spatiales

Responsables : François FAVORY, Laure NUNINGER

Télécharger la fiche de l'action.

Gdr ModysLe GdR 3359 MoDyS accepté par le CNRS pour 2010-2013, s'inscrit dans le Projet Scientifique et Organisationnel de l'InSHS. Le projet porte sur la construction d'une démarche scientifique à l'interface espace/temps. Pour la géographie, il s'agit de projeter les concepts de l'analyse spatiale dans la longue durée en connaissance incertaine, c'est-à-dire avec des données hétérogènes et incomplètes issues de sources multiples. Pour les sciences historiques, les enjeux portent sur l'appropriation de l'espace par une approche modélisatrice et la formalisation des concepts temporels nécessaires à l'analyse.

Objectifs de l'action :
Le GdR 3359 MoDyS accepté par le CNRS pour 2010-2013, s'inscrit dans le Projet Scientifique et Organisationnel de l'InSHS :
- par l'ancrage de la demande dans le réseau des MSH à travers la plateforme technologique ISA et l'engagement des participants dans des projets de recherches inter-MSH (ANR ArchaeDyn, ANR MODELESPACE et ANR TransMonDyn) ;
- par le développement du travail interdisciplinaire au sein des SHS qui devra ouvrir sur des collaborations avec l'InST2I et l'INEE ;
- par la concordance de la demande de GdR avec le thème Modélisation spatio-temporelle et géosimulation inscrit dans le projet de l'InSHS, en particulier sur la « structuration de la société dans l'espace et le temps ».

Le projet porte sur la construction d'une démarche scientifique à l'interface espace/temps. Pour la géographie, il s'agit de projeter les concepts de l'analyse spatiale dans la longue durée en connaissance incertaine, c'est-à-dire avec des données hétérogènes et incomplètes issues de sources multiples. Pour les sciences historiques, les enjeux portent sur l'appropriation de l'espace par une approche modélisatrice et la formalisation des concepts temporels nécessaires à l'analyse.
Le GdR MoDyS se propose de structurer ses travaux le long de deux axes originaux dans l'appréhension de la modélisation des dynamiques spatiales :
- Axe 1, multi-temporalités et longue durée
- Axe 2, incertitudes et multi-représentation

Les objectifs définis par les axes retenus sont essentiellement théoriques et méthodologiques. Il n'est donc pas envisagé de travailler sur un terrain d'étude commun mais de s'appuyer sur les programmes des laboratoires, des groupes de travail constitués et des participants afin de confronter les définitions des objets d'études et les modalités de traitement qui leur sont appliquées. A terme, cela doit permettre de définir les protocoles d'analyse des données et éventuellement de déboucher sur la création de concepts, de méthodes et d'outils de traitement.

Durée de l'action : 2010-2014.

twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2017 MSHE Ledoux. Tous droits réservés