Une brève histoire des cliniques institutionnelles

Conférence
2021_Jean-Pierre_Pinel
Date: 25 février 2021 17:30

Jean-Pierre Pinel, professeur de psychopathologie sociale clinique à l’université Sorbonne Paris Nord et président de l’association transition, est invité par le Laboratoire de psychologie à donner une conférence.
 
Après avoir proposé une définition du syntagme « Cliniques institutionnelles », et précisé les limites de cette contribution, la conférence se donnera pour finalité de retracer, de manière synthétique, l’histoire des rapports entre la psychanalyse et les établissements et services de soins et d’accompagnement psychosocial. Elle s’organisera autour de trois hypothèses principales.
- D’une part, les rapports entre psychanalyse et institutions se sont établis à partir d’une position de résistance à l’égard des différentes figures du Mal. Cette construction en contre s’est rejouée lors de chacun des moments dramatiques qui ont jalonnée l’histoire du 20e et des débuts de notre 21e siècle.
- D’autre part, contribuant à l’extension de la psychanalyse, les cliniques institutionnelles se sont forgées à partir de trois sources culturelles essentielles : anglo-saxonne, française et argentine, associées à trois problématiques princeps : les psychoses, les traumatismes de guerre et les délinquances juvéniles.  
- Enfin, les mutations actuelles de l’arrière-plan culturel, social et politique viennent, parfois massivement, remettre en question ce processus de fécondation mutuelle. Dégager les effets de ces transformations sur les structures institutionnelles, en ressaisir les logiques, viendra clore le propos.

La conférence se déroulera en visioconférence.
 
Crédit photo : AVVEJ

 

Pour suivre la manifestation
Contact
twitterYoutubeFacebook
Annuaire
de la MSHE
Contact : - 03 81 66 51 51
© 2021 MSHE Ledoux. Tous droits réservés